Annonce

Les Transports publics fribourgeois et leur chantier colossal


12.10.2017

 

La population augmente dans le canton de Fribourg et les transports publics fribourgeois ont dû s’adapter et réorganiser l’entreprise. 600 collaborateurs actuellement dispersés dans treize lieux différents du canton, pourront bientôt être regroupés dans un unique centre, dont la construction avance à grands pas.

 

 

Devenue Holding en un groupe de 4 sociétés en 2015, les TPF emploient plus de 850 personnes et sont actifs dans le transport public, l’infrastructure ferroviaire et l’immobilier. Le nouveau centre de maintenance fait donc partie d’une réorganisation globale de la société mais répond en même temps à des exigences de moderniser des infrastructures devenues vétustes. A l’heure actuelle, les garages, dépôts ferroviaires et ateliers des TPF sont dispersés dans treize lieux du canton de Fribourg. L’administration, quant à elle, est répartie entre Fribourg et Givisiez. Autre point noir : certains ateliers et dépôts des TPF se trouvent dans des zones d’habitation, ce qui n’était pas le cas lors de leur construction. Il était donc nécessaire de les déplacer. Le site en construction va permettre de rassembler toutes les activités des TPF en un seul lieu pour gagner en efficacité.

 

Dimensionné en conséquence

En plus des 600 collaborateurs, le centre accueillera les trains, les bus, et tous les véhicules homologués. La première difficulté consistait à trouver 60'000 m2 de terrain, implantés dans la zone industrielle de Givisiez. Le terrain remplit tous les impératifs : vaste, proche de Fribourg, il bénéficie d’un accès routier avec une connexion au réseau ferroviaire. Situé en zone industrielle, sans habitations à proximité immédiate, sa localisation est compatible avec le fonctionnement 24h/24 du site des TPF.  

Le projet consiste en la construction de quatre bâtiments, qui représentent au total 43’000m2 construits.

Les terrassements se sont élevés à un volume de 25'000 m3 déplacés en 2800 heures de machines. Durant cette phase préparatoire, 930m3 de béton ont déjà été coulés. Les travaux de maçonnerie suivent, quant à eux, leur rythme de croisière avec une capacité de coulage de 600 m3 de béton par jour. Les travaux pour le nouveau faisceau de voies sont en cours, le remblayage de la plateforme ferroviaire est, quant à lui, achevé.

 

Intégré à d’autres projets

Placé sous le signe du développement durable, le projet intitulé “Givisiez ensemble” se dotera d’un espace vert à proximité des locaux administratifs. Agréablement arborisée, cette zone invitera à la détente. Les collaborateurs des TPF y trouveront un endroit ressourçant; les habitants du quartier voisin et les visiteurs de passage pourront également en profiter. « Outre cette zone renaturée, le projet s’est attaché à réduire au maximum l’impact environnemental. La présence simultanée d’un gazoduc et de ruches, ainsi que la couverture d’un ruisseau, ont été des points déterminants de la réflexion » assure Frédéric Lampin, responsable adjoint du développement du projet.

Avec un tissu local en pleine expansion, Givisiez foisonne de projets de construction : réalisation du pont du Tiguelet, déplacement de la gare de Givisiez, construction d’un grand bâtiment Movarco: tous ces ouvrages sont en train de transformer Givisiez en un véritable pôle urbain. Georges Godel, président du Conseil d’administration des TPF a rappelé l’importance de ce centre pour l’organisation des transports publics dans le canton de Fribourg : « Si nous investissons quelque 120 millions de francs dans le développement industriel des activités du groupe, ici à Givisiez, c’est pour être plus performants au service de la mobilité des Fribourgeoises et des Fribourgeois», a-t-il expliqué. La réception des ouvrages est prévue pour l’automne 2018 et la mise en service du site pour le 1er janvier 2019.