Annonce

Lausanne a choisi son projet pour le Collège de Béthusy


5.07.2018

 

Pour répondre à la croissance démographique scolaire, la Ville de Lausanne a choisi son projet pour la construction d’un nouveau bâtiment scolaire sur le site du collège de Béthusy. Deux bureaux lausannois Esposito + Javet architectes ainsi que Alberti ingénieurs ont remporté le 1er prix pour avoir proposé un bâtiment particulièrement fonctionnel  et confortable.

 

Actuellement, une partie des élèves est contrainte de fréquenter des établissements en dehors de Béthusy. Les pavillons « provisoires », installés en 1960 et devenus vétustes, vont enfin pouvoir être démolis. Le potentiel constructif du site a été analysé pour déterminer le choix de l’implantation du futur bâtiment et servir de base de réflexion aux candidats du concours : il se situe à l’extrémité Est du terrain central qui longe le talus boisé et l’avenue Edouard-Payot. Les groupements présélectionnés des participants ont proposé 12 projets.

 

Bâtiment rattaché par des passerelles

La morphologie multiorientée du projet dans le site scolaire va permettre au futur bâtiment de se rattacher à la partie supérieure de la parcelle, où se concentrent les classes primaires, mais également à la partie inférieure où se trouvent les classes secondaires. Cette liaison entre le haut et le bas du site se matérialise aussi par une passerelle située à l’étage et qui conduit vers la seconde entrée du bâtiment, ce qui a constitué, pour le jury, un atout majeur du projet lauréat qui se nomme d’ailleurs : « DE HAUT EN BAS ».

 

Une construction bois préfabriquée

La haute qualité de la préfabrication en ossature bois présente des avantages écologiques évidents en plus d’optimiser les coûts. Le projet prévoit un bardage minéral sur l’ossature, pour une intégration irréprochable du collège dans un contexte bâti présentant un intérêt patrimonial. En plus de la qualité architecturale et de l’intégration urbanistique, il a été demandé aux concurrents de rechercher des solutions constructives efficientes et de respecter un budget cible. Le bâtiment abritera, pour l’essentiel, des salles de classe, un préau couvert et des locaux annexes.

 

Une classe sur le toit

Organisées en hélice autour d’un couloir de distribution, les salles de classe profiteront d’un confort visuel varié et des avantages d’une ventilation naturelle. Autre originalité du projet, pour les leçons de sciences naturelles, une classe se trouvera sur une partie de la toiture, à ciel ouvert.

 

Les douze projets proposés sont exposés au forum d’architecture, Avenue de Villamont 4, à Lausanne, jusqu’au 14 juillet.