Annonce

62 tonnes de métal pour un sentier en forêt


14.05.2018

 

Un sentier de 500 mètres de long, qui monte du sol au faîte des arbres, a été construit à l’aide de 62 tonnes d’acier. C’est le premier du genre en Suisse et il a la particularité d’être sécurisé et praticable pour les poussettes et les personnes en fauteuil.

 

A Mogelsberg (SG), la construction et la sécurisation statique du premier parcours canopée de Suisse a nécessité des tonnes de tôles sur mesure, tôles fines pour découpe laser, poutrelles à larges ailes, acier plat, tubes et profilés creux. La passerelle a été conçue pour permettre aux visiteurs, y compris à mobilité réduite, de s’élever sans effort au-dessus des rochers, des vieux troncs et des racines.

40 stations d’expérimentation

Le parcours canopée offre la possibilité à chacun de monter toujours plus haut dans les branchages et de profiter d'une vue qui s'ouvre jusqu'à la forêt noire. Une passerelle en bois longue de 500 m serpente à travers une forêt à la topographie marquée par une importante dénivellation.

Conçue en tant que structure triangulée, la passerelle dessine de nombreuses courbes. Elle repose sur une poutre en bois lamellé incurvée soutenue par des piliers de bois pouvant atteindre 16 mètres de long. L'extrémité inférieure de chaque pilier est fixée sur un pied en acier ancré dans le sol par des vis spéciales. Sur le parcours, 40 stations d’expérimentation enseignent aux curieux les secrets de la forêt.

20 mètres au-dessus du sol

C’est le constructeur métallique Debrunner Acifer SA qui a découpé sur mesure plus de 800 éléments en tôle dans son centre d'oxycoupage, pour un poids net de 28 tonnes, et scié près d'une tonne et demie d'acier plat. S'y ajoutent 30 tonnes de tôles fines pour découpe laser, dont l'usinage a été confié à un spécialiste de cette technologie. La passerelle a coûté 3,8 millions et a été inaugurée la semaine dernière, pour une invitation à se promener dans la couronne des arbres en découvrant des perspectives et vues inédites. Le point culminant se trouvant à vingt mètres de haut, les acrophobes accompagnants peuvent rester sous la construction, au sol, où une aire de jeux, des espaces de pique-nique et de grillades ont été aménagés.