Annonce

Des étudiants en architecture montent un pavillon provisoire à Malley


20.07.2017

 

Au pied du viaduc du Galicien, de futurs architectes construisent une structure éphémère qui deviendra, dès le 4 août, un lieu d’exposition. En attendant les immeubles et le nouveau quartier de Malley, les étudiants animent ce secteur en friche et entament un travail pratique en érigeant, de leurs mains, un bâtiment dont ils ont dessiné les plans.

 

De jeunes ouvriers s’activent sur une structure en bois aux lignes contemporaines. Il s’agit de futurs architectes, étudiants à l’EPFL. Ils se sont fixé un challenge qui consiste à terminer, d’ici le 4 août prochain, un pavillon temporaire baptisé la House 2,  qui a, sous une autre forme, été monté à Zurich en mai dernier. Avec cinquante mètres de long, neuf mètres de large et six mètres de hauteur, cette maison temporaire se compose de près de vingt-deux kilomètres de bois et de vingt mille vis pour un poids final de vingt-deux tonnes.

La House 2, un projet pédagogique

Entièrement montée à la main, sans l’aide de machines, la structure se compose d’éléments de bois qui peuvent entrer dans un container. Elle abrite un bar, un cinéma et une salle d’exposition. Imaginée par des étudiants de première année d’architecture, la structure a été repensée pour une construction à Malley, afin de répondre aux besoins du programme Replay du SDOL (Stratégie et développement de l’ouest lausannois). «C’est une démarche qui n’est pas très courante, assure Jorge Christie, responsable du projet à l’EPFL. Travailler sur un élément comme celui-là, à petite échelle, permet aux étudiants d’aborder tous les aspects allant de la réflexion à la construction.» Quant à Dieter Dietz, architecte et professeur à l’origine du concept, il explique : «Ce genre de maison temporaire montre que l’agrandissement et la densification de nos villes sont positifs. On voit qu’en ouvrant l’espace et en facilitant des activités les plus diverses, on le rend plus vivant, plus dynamique. On apporte de la vie là où il n’y en avait pas».

Encourager la population à s’exprimer sur les projets

La construction éphémère accueillera une exposition autour du développement urbain et sera au cœur du programme culturel Replay qui, pour cette troisième édition, organise plusieurs événements jusqu’à mi-octobre pour sensibiliser et informer la population sur le futur développement urbain et architectural du quartier de Malley. Replay est organisé par le SDOL, et par les communes de Renens, Prilly, Lausanne, ainsi que par le Canton de Vaud et les CFF.

Au programme, projections de documentaires, espaces de rencontre et tables rondes ouvertes au public pour aborder les thèmes de l’urbanisation et du potentiel économique du quartier. Dès le 5 août, les images des projets qui vont transformer Malley seront présentées sur panneaux. A partir du 7 septembre, six dessinateurs romands présenteront leur travail, en partenariat avec le Festival BD-Fil. Ils donneront leur vision de la ville à travers une expo intitulée «Rêveries urbaines». Les « Journées des alternatives urbaines » auront lieu de 8 au 11 septembre. L’ensemble de l’événement vise à encourager les démarches participatives pour faire vivre le quartier.