Annonce

Fin du gros-œuvre pour l’annexe du Kunsthaus de Zurich


16.07.2018

 

Zurich achève le gros œuvre de l'extension du Kunsthaus, trois ans après le début des travaux, concrétisant un pôle muséal à sa mesure. Plusieurs musées des beaux-arts se développent en Suisse, dont certains de façon monumentale.

 

Trop à l'étroit pour exposer la richesse de ses œuvres, dont la collection Bührle, le Kunsthaus de Zurich avait lancé en 2007 un concours pour développer sa surface sur la Heimplatz. Le projet du britannique David Chipperfield, à l'architecture délibérément introvertie pour ne pas voler la vedette aux œuvres, avait convaincu le jury. Il permet au musée de réunir sous le même toit sa riche collection de peinture française.

Une annexe cubique

La monumentale annexe cubique va doubler la surface d'exposition et les infrastructures. Reliée à l'ancienne bâtisse par un tunnel souterrain, elle fera du Kunsthaus de Zurich le plus grand musée des beaux-arts du pays.

Le budget de 206 millions de francs, auxquels contribuent la ville à hauteur de 88 millions et le canton avec 30 millions ainsi que le calendrier sont respectés. L'inauguration, reportée de trois ans à la suite d'une opposition, reste donc programmée pour 2020.

D’autres extensions en Suisse

A Bâle, où le Kunstmuseum se trouve en mains publiques, une extension ouverte en avril 2016 a surtout profité de généreux mécènes locaux. L'annexe, destinée aux expositions temporaires, a coûté 100 millions, sponsorisés à parts égales par le canton-ville et Maja Oeri. Celle-ci a mis en sus 20 millions pour le terrain.

Dans la région voisine, le musée le plus visité de Suisse, la Fondation Beyeler à Riehen (BS), a dévoilé l'an passé ses visions de croissance confiées à l'architecte star Peter Zumthor. Les plans prévoient trois bâtiments dans un parc agrandi, le tout pour 100 millions de francs issus du privé. Les travaux devraient démarrer en 2019.

Un quartier muséal à Lausanne  

A Lausanne, près de la gare, c'est un nouveau quartier urbain qui se dessine au centre-ville à l'horizon 2020 autour du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts (mcba). Viendront s'ajouter au pôle muséal Plateforme 10, le nouveau musée de l'Elysée (photographie) et le mudac (design). Le canton a opté pour un ancien dépôt CFF proche de la gare après le rejet, en 2008, du projet d'implantation au bord du lac.

Genève et Berne

Quant à Genève, après de nombreuses et virulentes critiques du projet du célèbre architecte Jean Nouvel, pour « atteinte au patrimoine », le Musée d'art et d'histoire (MAH) devrait enfin se redéployer en campus muséal sur son site actuel. La ville vient d'en présenter les grandes orientations, dont la récupération d'un bâtiment existant et des constructions en sous-sol. Les travaux pourraient débuter en 2025 pour s'achever en 2028. Le concours ne sera lancé qu'en 2020.

A Berne, le projet de modernisation du Musée des Beaux-Arts, enterré en 2017, vient de refaire surface sous une autre forme. L'extension datant des années 1980 devrait faire, elle aussi, place à un nouvel édifice.