Annonce

« Au ras de l’eau » pour élever le débat autour de la rade


10.05.2017

 

Mardi 9 mai, le 1er prix du concours international d’idées pour l’aménagement de la rade a été attribué au projet intitulé « Au ras de l’eau » de l’architecte Pierre-Alain Dupraz, basé à Genève.



Lancé par le maire de la ville, Guillaume Barazzone en novembre 2016, ce concours avait pour objectif de valoriser la rade et d’imaginer différents aménagements qui répondent au mieux aux besoins de la population.

Le jury indépendant composé d’experts nationaux et étrangers, présidé par l’architecte genevois Patrick Devanthéry, a reçu 70 projets venus de Suisse et de pays européens.

Après délibération, trois prix ont été décernés à l’unanimité du jury et un autre a été attribué à la majorité.

 

De nouveaux accès au lac

Le projet lauréat a convaincu par sa simplicité et sa lecture du site très pertinente. « Au ras de l’eau » permet d’offrir à la population de nouveaux accès à la baignade, d’élégants espaces de détente et de promenade, tout en créant des emplacements pour des cafés ou des glaciers en jouant sur la topographie. La topographie semble constituer l’un des points fort de Pierre-Alain Dupraz à qui une rétrospective est consacrée sur ce thème à la galerie d’architecture à Paris jusqu’au 17 mai 2017.

Le jury a considéré qu’il s’agissait d’un projet très complet qui correspondait en tous points aux exigences du cahier des charges du concours tout en respectant parfaitement le patrimoine et la valeur du site.

 

Relancer le débat public

Mais comme le rappellent les autorités, le concours d’idées n’oblige pas la Ville à réaliser le projet lauréat. Il permet de poursuivre le débat public, ce qui est souhaitable pour un lieu aussi sensible. Les élus, les associations, les usagers et la population vont être invités à s’exprimer sur ces projets. L’aménagement de la future plage des Eaux-Vives permettra de libérer des quais les bateaux situés en aval du Jet d’Eau. Les activités des pêcheurs professionnels seront regroupées dans des cabanes prévues à cet effet. Par ailleurs, à l’horizon 2020-2023, le site réaménagé du Vengeron devrait accueillir les chantiers navals existants. Ces transferts pourraient être l’occasion de repenser l’aménagement et l’animation de La Rade à travers des réalisations inspirées de ce concours. «Nous sommes au début d’un processus, je suis heureux que le débat commence et que la population puisse se projeter», a déclaré le maire Guillaume Barazzone.

 

 

 

Découvrir tous les projets

L’ensemble des 70 projets sera visible au Forum Faubourg (8 rue des Terreaux-du-Temple, du lundi au samedi entre 11h et 18h) jusqu’au 19 mai.

Les quatre projets primés sont exposés jusqu’au 28 juin sur le quai du Mont-Blanc, quai Général Guisan et quai Gustave Ador.

Les projets lauréats sont visibles en ligne sur www.larade.ch

Pour une balade virtuelle dans les projets lauréats, le public peut télécharger l’application smartphone gratuite la rade (IOS / androïd)