Annonce

Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech


25.10.2017

 

Inauguré ce 19 octobre en parallèle du musée Yves-Saint-Laurent de Paris, le lieu, conçu comme un centre culturel, abrite 4 000 m2 dans lesquels la fascination du couturier français pour le Maroc est exposée. 

 

 

 

Marrakech, où le couturier a vécu une partie de sa vie, a une résonance toute particulière dans l’histoire d’Yves Saint Laurent (1936-2008). "Quand [il] a découvert Marrakech en 1966, il a tellement été touché par ce lieu qu’il a décidé d’acheter une maison et d’y venir régulièrementconfiait le regretté Pierre Bergé (1930-2017) en début d’année. Il paraît donc parfaitement naturel, cinquante ans plus tard, d’y construire un musée dédié à son œuvre, qui a tellement été inspirée par ce pays."

Plus qu’un musée

Situé rue Yves-Saint-Laurent, à proximité du célèbre jardin Majorelle, ce nouveau bâtiment d’une surface totale de près de 4000 m² est plus qu’un simple musée. Il comprend un espace d’exposition permanente de 400 m², présentant l’œuvre d’Yves Saint Laurent dans une scénographie originale de Christophe Martin; une salle d’exposition temporaire de 150 m²; un auditorium de 130 places; une boutique-librairie, un café-restaurant avec terrasse et une bibliothèque de recherche de 5000 ouvrages dédiés à l’œuvre d’Yves Saint Laurent et à la mode, mais aussi à la littérature, la poésie, l’histoire ou encore la culture berbère.

Comme une étoffe

C’est en parcourant les archives du couturier que le Studio KO (Olivier Marty et Karl Fournier) s’est intéressé à la dualité entre courbes et lignes droites, la succession des déliés et de coupes franches. De l’extérieur, le bâtiment se présente comme un assemblage de cubes, habillés de façon allégorique d’une dentelle de briques, motif qui rappelle la trame d’un tissu. L’intérieur, telle une doublure de vêtement, est radicalement différent: velouté, lisse et lumineux. Composé de terre cuite, béton, granito teinté de terre et de fragments de pierres du Maroc, le bâtiment s’inscrit harmonieusement dans son environnement. Les briques en terre cuite qui parent toute la façade extérieure sont constituées de terre du Maroc et ont été fabriquées par un fournisseur local. Le granito en façade et au sol est constitué d’un agrégat de pierres et de marbres locaux.