Annonce

Lifting à 160 millions pour le siège symbole de Nestlé


10.08.2017

 

Le chantier va durer 3 ans. Il prévoit la création d’un imposant et invisible Data Center, de même que la rénovation d’une part du complexe dont les bureaux seront réaménagés. Sans oublier une nouvelle gestion énergétique.


C’est l’heure des grands chantiers au siège mondial de Nestlé, à Vevey. On se souvient qu’il y a une vingtaine d’années l’emblématique bâtiment A, œuvre de l’architecte Jean Tschumi au début des années 1960, a été entièrement rénové. Désormais, c’est au tour du bâtiment B, dessiné par Burckhardt & Partner, au sud du complexe, en 1974, d’être transformé. Vétuste et daté dans sa conception, il mérite une importante rénovation qui débutera en février prochain. Au programme: remplacement de la façade, de l’infrastructure technique et du mobilier. Et bien sûr amélioration énergétique substantielle avec près de 900m2 de panneaux solaires installés sur le toit du bâtiment B et pose de fenêtres électrochromiques qui permettent de rejeter les apports solaires en plein été et d’éviter les phénomènes d’éblouissement.

Nouveau modèle de travail

Le chantier qui va durer trois ans concernera aussi le bâtiment A. En effet, lui aussi sera réaménagé selon le modèle «Activity-based working environment» qui a fait ses preuves sur le nouveau site de Nestlé Suisse à La Tour-de-Peilz. Cet agencement et modèle de travail permet une plus grande flexibilité et une collaboration accrue entre employés qui n’ont plus de bureaux attitrés.

Plus discrets et totalement invisibles, d’autres travaux, en cours, vont intégrer sur le site un imposant Data Center, une station de pompage pour notamment refroidir ce dernier, ainsi qu’une unité de production d’énergie de secours. La chaleur produite par le Data Center (qui regroupera toutes les informations digitales de la multinationale) sera exploitée pour chauffer le complexe de Bergère, alors que l’eau du lac sera utilisée en complément pour chauffer et refroidir tous les bâtiments. Le coût total des travaux est estimé à 160 millions de francs.



 
 
  
Annonce