Annonce

Six innovations pour réduire les coûts d’une machine


11.04.2018

 

Les dernières innovations du matériel de chantier, à l’instar des véhicules de tourisme, contribuent à réduire les coûts d’exploitation. Pour obtenir un bon retour sur investissement,  il est donc indispensable de choisir ses engins en connaissance de cause. Les constructeurs proposent six améliorations essentielles :

 


Consommation réduite

Dès le démarrage du moteur, la dépense commence. Pour faire des économies, réduire la consommation de carburant s’avère impérieux. Il est inutile de faire tourner un moteur à vide lorsque la machine n’est pas active. Les pelles innovantes sont équipées d’une fonction start/stop qui éteint et rallume automatiquement le moteur en cas d’un arrêt déterminé par l’opérateur.

  
Pas d’utilisation à vide

L’un des facteurs ayant le plus d’impact sur la valeur de revente d’une machine est le nombre total d’heures de fonctionnement. Moins il est élevé, plus la valeur de revente l’est aussi. La mise en place d’une télématique qui surveille le comportement de l’opérateur et de la machine permet d’identifier les périodes d’inactivité. Les constructeurs estiment une valeur de revente après 5 ans en fonction de la taille de la machine et selon qu’elle fonctionne à 50% (2000h) ou 25% (1500h).

 
Commande intuitive

L’efficacité d’un matériel peut varier jusqu’à 40% selon les compétences de l’opérateur. Autrement dit, si le travail est facilité, la productivité augmente et les coûts diminuent. Les nouveaux  systèmes de commande intuitifs guident les conducteurs en temps réel afin de les aider à exécuter leurs tâches plus rapidement, avec précision, et en sécurité.


Logiciel de réalité virtuelle

La réalité virtuelle (VR) ne se limite plus aux jeux vidéo. Elle est un outil essentiel pour la formation des opérateurs et contribue à augmenter les performances sur les chantiers, en évitant les accidents et les retards. Avec le coût décroissant des logiciels VR, il est désormais plus facile de créer un environnement réaliste aux opérateurs stagiaires. Cette formation virtuelle a pour intérêt d’augmenter leur assurance aux commandes et d’éliminer les coûts de carburant lorsqu’ils s’exercent sur machines véritables.

 
Les capteurs d’huile

Une maintenance proactive de la machine qui identifie les problèmes avant même qu’ils ne se produisent est aussi un moyen astucieux de réduire les coûts. Comme un test sanguin, la qualité de l’huile peut en dire beaucoup sur la santé d’un matériel. Des capteurs permettent désormais de veiller en permanence aux propriétés de l’huile de moteur pour signaler son changement. Tous les problèmes liés à une huile sale sont évités, sans avoir besoin de dépêcher un technicien.


Les moteurs électriques

Enfin, les systèmes électriques contribuent à atteindre l’objectif de réduction des émissions de carbone (-95%) et des coûts d’exploitation (-25%).



 
 
  
Annonce