Annonce

La Suisse dans tous ses états


27.07.2017

 

Haut de 11 m, un monolithe de béton, compacté avec des matériaux provenant de tous les coins de la Suisse, trône au sein du campus de la FNHW de Muttenz (BL). Une œuvre d’art hautement symbolique signée Katja Schenker.

Dans le canton de Bâle-Campagne, un impressionnant campus est en train de voir le jour. Il réunira les hautes écoles d’architecture, de construction et géomatique, des life sciences et des carrières sociales ainsi que la haute école pédagogique et le cursus trinational en mécatronique de la haute école d’ingénieurs. A l’heure actuelle, elles sont encore disséminées sur 29 sites. Lesquels vont être réunis au sein de ce projet doté d’un budget de 300 millions de francs.

Pour marquer le coup avec une œuvre artistique d’envergure, il a été fait appel à Katja Schenker. C’est au centre du patio du campus qu’elle a dressé son projet artistique le plus spectaculaire: un monolithe en béton de 11 m dans lequel l’artiste coule des matériaux qu’elle a récoltés un peu partout en Suisse au cours des deux dernières années.

Le silo contient un ciment spécial aussi clair et fin que possible pour qu’il se produise un contraste net entre les matériaux noyés dans la masse et le béton liant. Il a fallu procéder à de nombreux essais de moule avant de parvenir à trouver le béton à la fois adapté et conforme aux spécifications techniques.

30 cm par jour

Sur un plan de 2,40 x 2,40 m, la sculpture est montée en douceur à raison de 20 à 30 cm par jour. Katja Schenker a terminé le monolithe qui culmine à 11 mètres à la fin avril. Au total, elle a versé quelque 50 tonnes de matériaux dans le monolithe, enrobés par plus de 50 tonnes de béton.



 
 
  
Annonce