Annonce

Le jour de gloire est arrivé


13.04.2017

14 avril. Une date emblématique pour la démocratie vaudoise. 14 avril 1783: le canton de Vaud entre officiellement dans la Confédération et son Grand Conseil siège pour la première fois. 14 avril 2017: le Parlement vaudois flambant neuf est inauguré en grande pompe. Et tant pis si cela tombe sur Vendredi saint. La force du symbole est trop puissante.



Cette fois, ça y est! La destruction par les flammes du Parlement vaudois en mai 2002 n’est plus qu’un très ancien et mauvais souvenir. Vendredi 14 avril, après quinze ans de débats et de projets, les autorités inaugurent l’hémicycle qui va abriter les délibérations des 150 députés vaudois.

Trois temps forts marqueront la journée d’inauguration officielle du nouveau Parlement cantonal: une séance inaugurale du Grand Conseil réservée aux autorités, la cérémonie officielle à la cathédrale de Lausanne, en présence d’un millier d’invités, et la visite du Parlement accompagnée d’un apéritif sur la place du Château. L’après-midi, la population est invitée à visiter le nouveau bâtiment.

Trois pouvoirs réunis dans la Cité

Ce Parlement érigé sur les décombres et les cendres de son prédécesseur n’est que symboles. Symbole du pouvoir. Symbole de la démocratie. Symbole de la réussite vaudoise. Si l’édifice aussi élégant que sobre a pu voir le jour sur le site historique de Perregaux, en plein cœur de la Cité, c’est grâce notamment à la détermination du conseiller d’Etat Pascal Broulis. Un chef du département des finances et des relations extérieures conscient de la force et de l’importance de l’image: «On a enfin une cohérence dans ce quartier de la Cité. Le Parlement, symbole du législatif, est là, debout, ancré dans ses racines. A côté, le Château Saint-Maire, siège de l’exécutif, sera libéré de ses échafaudages en janvier prochain. Et en contrebas, la cathédrale, pouvoir spirituel, est restaurée.»

 

Ne manquez pas dès jeudi 27 avril de découvrir notre reportage sur le Parlement vaudois en compagnie de Pascal Broulis dans le prochain Batimag.



 
 
  
Annonce