Annonce

S’il te plait, imprime-moi une maison


5.02.2018

 

Les premiers ouvrages 3D sont opérationnels. Le premier pont piéton en béton imprimé au nord de Madrid, le pont de métal à Amsterdam ou encore la fameuse DFAB House à Zürich l’attestent : la construction entièrement robotisée arrive. Doit-on s’en inquiéter ou s’en réjouir ?  A l’Institut d’Architecture Avancée de Catalogne (IAAC), la vision est très positive.

 
 

« La construction en impression 3D permettra d’ici quelques années de bâtir plus vite, moins cher et plus durablement. En même temps, elle introduira de nouvelles esthétiques, des matériaux et des formes complexes, imprimables en un clic, » affirme Areti Markopoulou, directrice académique de l’Institut IAAC. L’objectif  est clair : parvenir à imprimer en 3D une maison complète et fonctionnelle. Un objectif déjà en passe d’être atteint à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETH), avec la DFAB House, en cours de construction, ou plutôt, d’impression.

 

Des matériaux intelligents et biologiques

 L’impression 3D ne remplacera pas la totalité de la construction architecturale avant longtemps, mais elle permettra d’optimiser les différents processus de production et d’assemblage en proposant de nouveaux outils de construction durables et d’autres procédés. D’autres innovations technologiques marqueront encore le XXIème siècle comme l’Internet des objets, les matériaux intelligents et biologiques, la réalité augmentée et les technologies d’interaction.


Terre crue et bioplastiques

 L’IAAC étudie l’impression 3D de bâtiments et structures durables avec des matériaux 100% naturels, comme de la terre crue ou les bioplastiques provenant de déchets urbains organiques. La terre brute, associée à un design personnalisé, permet la création d’habitats passifs qui peuvent être chauffés ou refroidis avec très peu d’énergie. « En même temps, nous travaillons sur l’impression 3D de composés de graphène, qui est considéré comme le matériau du futur, ajoute la directrice de l’institut, pour créer des éléments architecturaux avec une intelligence intégrée dans la matière. »

Selon les Nations Unies, en raison de la croissance la population mondiale, il faudra construire 100 000 maisons par jour en moyen dans les 15 prochaines années. Construire rapidement et de façon rentable n’est donc pas seulement une bonne idée, mais une nécessité.