Annonce

Pour loger les SDF cet hiver, New York imagine des ruches en 3D


7.12.2017

 

Cherchant à aider la population croissante de SDF à New York, une agence d’architecture et de design propose d’installer des modules-dortoirs sur des murs de building.

 

New York est la ville de tous les espoirs et de toutes les déceptions. Ces dernières années, la métropole connaît des seuils de pauvreté qui n’avaient été atteints que durant la Grande Dépression des années 1930. Rien que pour le mois d’octobre 2017, l’association Coalition for the Homeless a comptabilisé plus de 60 000 SDF ayant dormi dans des foyers, dont un tiers d’enfants.

 

Des abris qui se greffent sur les murs inoccupés 

Sur l’année 2017, plus de 130 000 personnes sont passées par des structures d’accueil. C’est une hausse de 40% depuis 2012.

De manière à désengorger les foyers, tout en proposant une solution décente et une vraie intimité à ces personnes dans le besoin, l’agence de design Framlab a imaginé « Homed », un projet d’abris en forme de ruche qui viendraient se greffer sur des murs libres d’habitation.

 

Comme un retour au nid

Imprimés en 3D, ces modules en acier et aluminium oxydé pourraient facilement être accrochés et décrochés grâce à un système d’échafaudages. Fins, racés et élégants, véritables fenêtres sur la ville, ils seraient accessibles par une échelle et procureraient une bulle de sérénité à leurs occupants. Pour rationaliser le coût de production, le mobilier intérieur serait également préfabriqué. En plastique recyclé, il sera recouvert de bois stratifié pour donner un peu de chaleur à l’environnement.

 

Financé par la pub

Homed est un projet ambitieux. 95 cabines peuvent ainsi être fixées sur un mur de 15 mètres sur 20, sans dénaturer la ville. Au besoin, ces alvéoles pourraient même servir d’espaces publicitaires. Les designers de Framlab avancent une solution concrète, réalisable, basée sur un modèle économiquement viable. Un vrai écosystème en somme, comparable à une ruche. On souhaite qu’un tel projet porte vite ses fruits.

 

Les associations peuvent lire le projet en détails sur welcomehomed.com.



 
 
  
Annonce