Annonce

Un bâtiment administratif réhaussé à la Riponne


2.02.2017

 

Jusqu'au 16 février, l’Etat a soumis à l’enquête publique le projet de surélévation du bâtiment de l'administration vaudoise situé avenue de l'Université 5 à Lausanne. Sa réalisation pourrait débuter en août 2017 et les travaux devraient durer 10 mois.

Ce projet de rehaussement s'inscrit pleinement dans la stratégie cantonale et communale de densification urbaine et inaugure un mode de partenariat prometteur avec l'EPFL. Le bâtiment de l'avenue de l'Université 5 se situe perpendiculairement et en contre-haut de la place de la Riponne. Il abrite les bureaux de différents services de l'administration cantonale. Pour répondre à ses besoins de locaux, l'Etat propriétaire de l'immeuble a décidé en 2013 de le rehausser d'un cinquième niveau, offrant ainsi une surface supplémentaire de 780 m2 pour l'aménagement d'une soixantaine de places de travail. Dotées d'une enveloppe de 5,7 millions de francs, ces transformations ont fait l'objet d'un concours d'architecture. Le développement du projet lauréat ayant malheureusement abouti à une impasse, le Maître d'ouvrage a choisi une autre voie en 2015, en conformité avec la loi sur les marchés publics et dans la limite du budget alloué.

 

Le Laboratoire d’architecture de l’EPFL


L'Etat de Vaud a conclu un partenariat de recherche avec le Laboratoire d'architecture et technologies durables (LAST) de l'EPFL, spécialisé dans l'intégration des critères de durabilité au projet architectural et actif notamment dans le domaine des surélévations d'immeubles en milieu urbain. Baptisé Working space, le projet élaboré avec la collaboration du Service immeubles, patrimoine et logistique (SIPaL) présente les avantages d'une réalisation simple et rapide, et d'une utilisation flexible. A partir d'une structure en bois, ce nouveau système modulaire est conforme aux principes du développement durable dans toutes ses composantes. Il allie ainsi une excellente performance énergétique à une qualité architecturale exemplaire. Il établit surtout un prototype qui servira sans doute de modèle pour créer ailleurs de nouvelles surfaces administratives en évitant l'étalement urbain.Le projet se poursuit par la mise à l'enquête publique auprès de la Ville de Lausanne, depuis le 17 janvier et jusqu'au 16 février. S'il ne rencontre pas d'obstacle majeur, sa phase de construction pourrait débuter en août prochain pour une mise en service des nouveaux locaux prévue en juin 2018.