Le CERN dévoile son projet de Portail de la science

L’architecture de Renzo Piano célèbre l’inventivité des chercheurs

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © © 2019 CERN / Renzo Piano Building Workshop
Au CERN, les passerelles vers la science sont signées Renzo Piano

Le CERN s’enrichit d’un incroyable centre d'éducation et de communication scientifiques conçu par Renzo Piano.

Le "Portail de la science" sera hébergé dans un nouveau bâtiment emblématique, conçu par le cabinet d’architecture de renommée internationale Renzo Piano Building Workshop, et sera situé sur le site de Meyrin du CERN, à proximité d'un autre bâtiment emblématique du Laboratoire, le Globe de la science et de l'innovation. La vision adoptée pour le Portail de la science est inspirée de la fragmentation et de la curiosité, déjà inhérentes au domaine et aux bâtiments du CERN ; l'édifice sera donc composé d'éléments multiples, intégrés à une forêt et interconnectés par une passerelle passant au-dessus de la route menant à Genève. « Ce sera un lieu où les gens vont se rencontrer, déclare Renzo Piano. Les enfants, les élèves, les adultes, les enseignants et les scientifiques ; toutes les personnes intéressées par l’exploration de l'Univers, de l'infiniment grand à l'infiniment petit. Ce sera une passerelle, au sens propre comme au sens figuré, et un bâtiment alimenté par l'énergie du soleil, niché au cœur d'une forêt nouvelle. »

Des tubes suspendus dans l’espace

Inspirée également des installations remarquables du CERN, telles que le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand accélérateur de particules du monde, l'architecture du Portail de la science célèbre l'inventivité et la créativité qui caractérisent le monde de la recherche et de l'ingénierie. Des éléments architecturaux, tels que des tubes qui semblent suspendus dans l'espace, évoquent la technologie de pointe sous-tendant les recherches les plus avancées visant à faire progresser plus loin notre connaissance des origines de l'Univers. Une passerelle au-dessus de la route de Meyrin dominera la toute nouvelle esplanade des Particules et symbolisera le lien indissoluble existant entre la science et la société. Il est prévu que les travaux de construction commencent en 2020 et se terminent en 2022.