Les CFF modernisent la gare de Liestal

380 millions pour une fréquence du RER bâlois au quart d'heure

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: CFF
Les CFF investissent à Bâle-Campagne

Afin d’éviter les conflits de croisements de trains et d’assurer un trafic ferroviaire plus fluide et plus ponctuel, les CFF élargissent les capacités du tracé à Liestal.

Source: 
CFF

Le projet d'aménagement de la gare de Liestal prévoit quatre voies avec les jonctions correspondantes, mais aussi l’adaptation d'un certain nombre d'autres ouvrages.

Toujours plus de convois. Toujours plus fréquents. Le réseau ferroviaire suisse doit sans cesse aménager ses voies et ses gares. Les imposants travaux tout le long de l’arc lémanique en témoignent. Mais ailleurs dans le pays, c’est aussi le cas. Dernière opération en date annoncée par les CFF: l’aménagement à quatre voies de la gare de Liestal, le chef-lieu de Bâle-Campagne.

Afin d’éviter les conflits de croisements de trains et d’assurer un trafic ferroviaire plus fluide et plus ponctuel, les CFF élargissent les capacités du tracé à Liestal. Le paquet d’extension budgétisé à 380 millions inclut en outre le projet «Voie de rebroussement», qui constitue l’une des conditions pour la cadence au quart d’heure des trains RER entre Bâle et Liestal.

115 millions pour la seule gare

La seule extension des voies et des quais en gare de Liestal coûtera quelque 115 millions de francs. Ce mandat a été confié à Implenia, qui avait déjà procédé à l’extension de la gare Zurich Oerlikon, et comprend non seulement l’aménagement à quatre voies avec les jonctions correspondantes, mais aussi l’adaptation de tous les passages supérieurs et inférieurs ainsi que des murs de soutènement, l’extension des quais, un parking ainsi que d’autres ouvrages. Des adaptations seront par ailleurs apportées à des installations de tiers situées dans le périmètre du projet, notamment des infrastructures de transport cantonales et municipales.

Les travaux vont démarre cet été 2019 et dureront jusqu’en 2025.