Architecture grandiose sur une île du lac Phoenix, en Chine

Gestion de l'information géospatiale des Nations Unies

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Jun Cai , United Nations Geospatial Information
Conception architecturale grandiose pour une structure extraordinaire

Architecture extraordinaire. Conçu par The Architectural Design & Research Institute of Zhejiang University (UAD), le projet, en forme d’ellipse, englobe 73’000 m2 construits.

L’architecture du site permanent des Nations Unis sur la gestion de l’information géospatiale, se révèle grandiose par ses dimensions 43'556 m2 hors sol auxquels s’ajoutent 29 507 m2 de construction souterraine, mais surprend aussi  par sa technologie et son audace créative. Basé dans le sud du comté de Deging, le projet se trouve précisément dans la ville de l'information géographique, entre les rues Tashan No.2 et Tashan No.3 et de l'autre côté de Quyuan Road. Construite sur une île du lac Phoenix, la structure principale compte trois étages sur une hauteur de 23,95 mètres, et une zone de construction souterraine de 29’507 m2. Le projet adopte une forme ellipsoïdale, en cohérence avec la forme de l'île.

 

Des salles reliées par des couloirs et halls communs

Le bâtiment a été divisé en deux parties, avec des entrées secondaires le long de la route. Dans les hémisphères est et ouest, les entrées principales du centre de conférence et du grand théâtre ont été installées séparément, faisant face au lac. L’hémisphère oriental de l’architecture comprend le lieu principal pour 2000 personnes, une salle multifonctionnelle, plusieurs salles de conférence, tandis que l’hémisphère occidental abrite un grand théâtre de 1000 places et un cinéma. Toutes les grandes salles peuvent être reliées les unes aux autres par des couloirs et des halls communs.

Phoenix et nuage

L’architecture générale ressemble à un nuage blanc scintillant, allongé silencieusement sur le lac Phoenix et s’intégrant à l’environnement. Le toit en métal tridimensionnel ressemble à un «phénix volant» qui déploie les ailes et monte en flèche, en présentant un tableau poétique,faisant allusion à un oiseau qui prédit l'avenir prometteur de la ville de l'information géographique.