Gros défis pour une rénovation

Primerose, histoire d’une rénovation réussie en valorisant un passé futuriste

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

L’immeuble de la Vaudoise Assurances du chemin de Primerose, à Lausanne, propose des appartements rénovés qui témoignent de sa qualité patrimoniale. Construit au début des années 1960, le bâtiment a subi une cure de jouvence respectueuse de son passé. Un sacré défi pour l’architecte.

La rénovation des immeubles construits pendant les trente Glorieuses lancent de très gros défis aux architectes et constructeurs d’aujourd’hui. Surtout en matière énergétique et de durabilité. Architecte à Lausanne, Olivier Fazan le reconnaît. Et cette réflexion l’a guidé pour la rénovation lourde de l’immeuble locatif construit au chemin de Primerose et propriété de la Vaudoise assurances.

L’Expo 64 pour cadre

Construit en 1962 dans le cadre de l’Expo 64, l’immeuble de Primerose a bien failli ne pas voir le jour à l’époque, puisque la toute nouvelle autoroute d’alors est destinée à entrer à Lausanne à cet endroit. «Vous l’avez échappé belle», rappelle Jean-Daniel Laffely, le futur CEO de la Vaudoise Assurances aux futurs locataires de ce bâtiment remis au goût du jour.

Façades d’avant-garde

L’immeuble a été l’un des premiers en Suisse à être doté  de matériaux métalliques en façade, ce qui était très avant-gardiste au début des années 1960. Ces éléments devaient donc être conservés, tout en améliorant le bilan énergétique du bâtiment et son confort. «Une vraie réflexion de fond qui a dépassé le simple cadre de l’architecture», souligne Olivier Fazan. Pour cela, la Ville de Lausanne a été un précieux partenaire.

Locataires associés au chantier

Le chantier a duré 15 mois. Il a fallu organiser le déménagement des locataires confrontés à la transformation de leur logement. Une opération toujours délicate à organiser, mais qui s’est déroulé dans un climat de confiance propice. Dans un mois, l’immeuble sera doté de 24 appartements tout confort, de 2 ½ et de 3 ½ pièces, plus un attique entouré de la pergola d’origine sur le toit. Avec une vue imprenable sur le lac et la ville, ou les deux, suivant les logements. Tout l’immeuble est déjà occupé, à l’exception de l’attique. Il est chauffé à distance par les installations de la Ville de Lausanne.

Un quartier attractif

La valorisation de ses éléments d’origine, combinée avec les équipements les plus modernes, donnent à cet immeuble un très haut standing. Histoire de s’intégrer dans un quartier attractif, à deux pas du lac et de la gare.