Habitat durable au musée

Rotterdam cultive le développement durable pour ses œuvres d’art

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Ossip van Duivendode , MDRDV

Le musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam, aux Pays-Bas, va ouvrir incessamment son nouveau dépôt. Le design de ce nouveau bâitment en fait une icône du développement durable. En plus de pouvoir stocker 145000 œuvres d’art.

A sa base, 40 m de circonférence. A son faîte, 60 m. Le nouveau dépôt du Musée des beaux-arts de Rotterdam, aux Pays-Bas, a l’allure d’une tasse géante. Cette architecture audacieuse va désormais abriter 145000 œuvres d’art. Le bâtiment sera accessible au public, une fois que le chantier sera achevé. Ce qui n’est plus qu’une question de semaines.

Toit de bouleaux

Ce Dépôt Boijmans Van Beuningen, ainsi qu’il est appelé, aura une hauteur de 35 m, égale à celui du phare du musée des beaux-arts attenant. Son toit sera végétalisé avec la plantation de quelque 70 bouleaux, et accueillera un restaurant. Ces aménagements prouvent l’engagement des architectes à réaliser une construction respectueuse de l’environnement, selon les principes du développement durable.

Collections en péril

Auparavant, les riches collections du musée étaient entreposées dans des lieux fermés au public. Leur conservation donnaient lieu aux pire craintes, notamment à cause de possibles inondations. Seules 8% d’entre elles pouvaient être pendues aux cimaises du musée.

Température régulée

Le nouveau Dépôt offre les meilleures conditions de conservation, notamment en ce qui concerne la régulation de la température des locaux. Que ce soit dans les espaces publics et dans les salles de conservation, tout est conçu pour le meilleur confort possible des visiteurs et de ceux qui y travaillent. Les travaux ont duré près de quatre ans.