Le stade olympique d'Helsinki est réinauguré après une vaste rénovation

Le stade olympique d'Helsinki est réinauguré après une vaste rénovation

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Wellu Hämäläinen

Initialement inauguré en 1938, le stade olympique d'Helsinki revit après une modernisation et reconstruction importantes. La rénovation longue de quatre ans a été réalisée dans le plus grand respect de l'architecture moderniste originale du stade tout en répondant aux exigences de confort et de sécurité du XXIe siècle.

Il y a encore quelques années, le stade olympique d'Helsinki avait triste mine. Son avenir semblait incertain. Mais bien que l'estimation des coûts d’une rénovation aurait permis de construire une arène flambant neuve, la "capitale nordique du cool" a décidé de miser sur son passé. Aujourd'hui, le stade est un lieu où le passé et l'avenir se rencontrent, et où les éléments anciens et nouveaux s'harmonisent parfaitement.

Symbole de l'Indépendance

Le stade olympique d'Helsinki est non seulement un point de repère central dans le paysage urbain d'Helsinki, mais aussi un bâtiment d'une grande importance nationale. Pour de nombreux Finlandais, la combinaison de l'architecture purement fonctionnaliste des années 1930 et de l'aspect extérieur des Jeux olympiques d'Helsinki de 1952 symbolise l'aube d'une nouvelle ère pour leur nation. Ayant déclaré son indépendance seulement vingt ans avant l'inauguration du stade le 12 juin 1938, la Finlande se préparait déjà à accueillir les Jeux olympiques en 1940. L'éclatement de la Seconde Guerre mondiale a retardé les Jeux olympiques, qui ont finalement eu lieu à l'été 1952.

Le modernisme finlandais répond à de nouvelles normes

Considéré comme l’une des plus pures enceintes olympiques du monde, le stade est purement fonctionnaliste. L'architecture originale visait à la fois le côté pratique, la fonctionnalité et la rationalité. Si le stade a été rénové dans le plus grand respect de l'architecture d'origine, il a également subi de grands changements pour répondre aux normes du XXIe siècle en matière d'arène polyvalente. Il est plus confortable, plus accessible et plus fonctionnel tout en restant instantanément reconnaissable. En outre, un autre stade a été construit en sous-sol : 20’000 m2 de nouveaux espaces souterrains doublent la superficie sportive.

Intemporel et durable

L'architecture extérieure du stade de 2020 combine l'architecture en béton des années 1930 et les parties rénovées des années 1950 avec une nouvelle place nord du stade, où des espaces de restauration en béton servent le public. Les matériaux utilisés dans les parties anciennes et nouvelles de l'ensemble sont intemporels et durables : béton blanc, brique, bois et verre.

Evacuation totale en 8 minutes

Les façades en plâtre, leurs structures en béton visibles et la maçonnerie dans les courbes ont été restaurées en conservant leur aspect d'origine. Les nouvelles entrées des stands, avec les escaliers en béton coulé sur place, ont été adaptées au rythme des courbes des structures en béton et des façades en briques. Grâce aux nouvelles sorties de secours, le stade peut désormais être vidé en seulement 8 minutes.

Pas moins de 36'300 sièges en bois composite sont disponibles pour les spectateurs lors des compétitions sportives. Pour les concerts, le stade peut accueillir jusqu'à 50 000 personnes.