08:01 ARCHITECTURE

Le télétravail risque de laisser des surfaces de bureau inoccupées en région parisienne

Teaserbild-Quelle: Le Moniteur

Le télétravail va-t-il influencer durablement le monde de la construction ? Une étude menée pour la région parisienne le redoute. La perte de surface de bureaux pourrait en effet être très importante si la pratique du travail depuis son domicile se généralise.


Télétravail 1

Quelle: Chef d'entreprise

Le télétravail sonnera-t-il le glas des vastes espaces de bureaux ?

A l’heure où le télétravail revient sur le devant de la scène de la crise sanitaire en Suisse, les architectes sont de nouveau confrontés à l’opportunité de développer de grands projets de bureaux. Déjà au printemps 2020, la question s’était posée. Une étude faite sur la région parisienne pointe les risques.

Selon le journal « Le Moniteur », le parc de bureaux francilien pourrait perdre à l’avenir 6 millions de mètres carrés d’ici 10 ans. Soit entre 2 et 12% de sa surface totale. Cela sous le simple développement du télétravail, qu’il soit total ou partiel. Les entreprises pourraient ainsi réduire leur surface de bureaux jusqu’à concurrence du tiers.

Fort heureusement en Suisse romande, les projets de nouveaux bureaux sont encore vivaces, même s’ils émanent surtout d’établissements financiers ou bancaires. La prochaine construction des tours Pictet, à Genève, et Swissquote, à Gland (VD) prouvent que le télétravail n’est pas encore prêt à se généraliser. De même, la banque Lombard Odier vient de réitérer son attachement à Genève quand bien même son volume d’affaires se réalise plutôt à l’étranger.

La construction ne repart actuellement pas sous l’impulsion des entreprises. Elle se maintient surtout grâce aux projets des collectivités publiques. Mais la crise sanitaire a secoué les architectes toujours obligés d’adapter leurs projets aux besoins économiques de leurs mandants.

Lire encore dans Le Moniteur


Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.