Toulouse se pare d’or en BIM

Le BIM d’or français consacre cette année un projet scolaire à Toulouse

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Mairie de Toulouse
Toulouse sur le toit du BIM

La numérisation des projets de construction ouvre des perspectives réjouissantes dans leur conduite, en anticipant les difficultés et en gagnant du temps. Le BIM d’or consacre ces jours à Paris  différents projets dans différents secteurs. Et c’est une école de Toulouse qui se distingue.

Le BIM se répand dans la construction, touchant divers domaines et projets. Le journal Le Moniteur en a fait un prix en s’associant aux Cahiers français du bâtiment, et c’est l’occasion cette année de récompenser particulièrement un complexe scolaire toulousain.

Démarche en 6D

Opération pilote dans le cadre du projet BIM Construction Occitanie, le groupe scolaire Germain-Tillon de Toulouse a été l'occasion de faire monter en compétence les entreprises sur le BIM. Le maître d'ouvrage s'est donné les moyens d'obtenir des réponses adaptées à ses attentes grâce au versement d'un acompte de 30 % au démarrage de l'ensemble des entreprises afin de les accompagner dans cet apprentissage. Les partenaires du projet ont mis en place une démarche collaborative 6D afin d'obtenir des simulations thermiques dynamiques et des modélisations en coût global.

Juvisy en exergue

Le site de Juvisy-sur-Orge, dans l’Essonne, se taille la part du lion en remportant deux BIM d’argent. Tout d’abord, la maquette BIM de sa gare SCNF a géo localisé les nouveaux éléments de voies. Ensuite, la modélisation d’un poste de relevage d’eau a permis la constitution d’une plate-forme de gestion technique.

Coup de cœur olympique

Le jury du prix a aussi décerné son coup de cœur au projet de village des athlètes des Jeux olympiques d’été de 2024, à Saint-Denis. Le BIM a permis de calculer les risques d’inondations de ces bâtiments. La réalisation d’un parc éolien au Maroc, récompensée par un BIM d’argent, a permis de modéliser le projet grâce à des ortho photos, le modèle numérique du terrain retenu et des objets 3D. Ces maquettes ont permis d’anticiper les problèmes et de définir les procédures de restitution du site retenu à l’état naturel après les travaux.

Divers logiciels utilisés

Les autres BIM d’argent couvrent plusieurs domaines, comme la rénovation, les démarches pionnières en matière d’infrastructure et d’urbanisme, ou encore la mixité des activités au sein d’un même immeuble. Ces projets BIM emploient divers logiciels, comme ProjecdtWise, Infraworks ou Arcadis,  montrant ainsi la richesse de la recherche dans ce domaine. Cela permet de mener des chantiers avec plus de rapidité et en anticipant les problèmes qui pourraient survenir.  Les simulations virtuelles permettent ainsi de prévenir les incidents.