Un prix pour le climat alpin

Sauver le climat dans les Alpes passe aussi par un prix international

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: ortstockhaus.ch

Le 5e prix international «Constructive Alps» va permettre à 28 projets de donner leur vision de la construction durable et respectueuse du climat dans l’arc alpin. Un tiers des dossiers retenus vient de Suisse.

Source: 
batimag.ch

La station Chäserrugg, réalisée par Herzog et Meuron sur le territoire de la commune saint-galloise d'Unterwasser, fait partie des projets retenus par le 5e Prix international d'architecture "Constructive Alps".

L’imagination que se doit d’avoir tout architecte et les exigences de la lutte contre le réchauffement climatique sont pleinement compatibles. Le prix international d’architecture «Constructive Alps» le prouve depuis cinq ans. Cette année, ce sont plus de 300 projets qui ont pu être examinés par visioconférence par le jury. Et ce sont 28 d’entre eux, dont un tiers venant de Suisse, qui pourront prétendre à remporter la compétition 2020, cinquième du nom.

Toutes sortes de bâtiments

Les pays alpins signataires de la Convention alpine (France, Allemagne, Autriche, Slovénie, Italie, Monaco, Liechtenstein et Suisse) peuvent mettre à profit l’existence de ce prix pour affirmer leurs mesures prises en faveur de la sauvegarde du climat. Les projets déposés couvrent des bâtiments de toutes sortes, des écoles, des restaurants, des crèches et des centres culturels, etc., à rénover ou à construire. L’appréciation du jury ne repose pas uniquement sur des critères climatiques comme l’énergie grise ou la gestion énergétique. Elle se fonde aussi sur la sauvegarde et le développement de la vie économique dans les Alpes.

Verdict à la fin de l’automne

Le jury va donc mettre à profit le très prochain déconfinement pour rendre visite à chacun des 28 projets qu’il a retenus. Le lauréat sera connu à la fin de l’automne et les dossiers seront exposés l’hiver prochain au Musée alpin de Berne.