Yverdon, un urbanisme tourné vers le lac

La mue d'Yverdon commence par son Collège des Rives

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: PONT12 architectes
Un collège pour se tourner vers le lac

Yverdon-les-Bains veut s’ouvrir vers le large, vers le lac de Neuchâtel. Entre la gare et les rives, la Municipalité prévoit de reconvertir 23 hectares en un nouveau quartier de 3800 habitants et 1200 emplois. Toute la gare et son environnement vont être refondus, ainsi que la nouvelle place d’Armes. Le Collège des Rives qui vient d’accueillir sa première volée d’élèves le 26 août 2019 est la première réalisation concrète du nouveau quartier Gare-Lac.

L’école se situe à l’ouverture de la rue de l’Arsenal et de l’avenue de l’Hippodrome. Un parvis dégage sa façade d’entrée, en tête des équipements publics sur l’avenue, face au lac. Cette infrastructure peut accueillir jusqu’à 700 élèves de 11 à 16 ans. Elle compte 35 salles de classe de 65 m2 réparties sur trois niveaux, une salle de gymnastique triple et 15 salles de classe spéciales, soit en tout 14’000 m2 de surface pour un volume de 74’000 m3. Au rez-de-chaussée, une salle polyvalente et un réfectoire d’une capacité d’accueil de 160 personnes chacun, avec une cuisine qui permet de réchauffer les plats, jouxtent une chambre froide et les locaux techniques.

Le collège s’organise autour d’un grand atrium central de 18 m de haut, éclairé zénithalement. Tous les espaces scolaires, toutes les classes, sont disposés en couronne autour de cet espace de circulation.

Un budget de 62 millions a été mis à disposition pour la réalisation de l'établissement scolaire et l’extension du Service de défense incendie et secours (SDIS) du Nord vaudois. Par son budget et sa volumétrie, le Collège des Rives est le deuxième plus grand édifice réalisé par la ville, après le château d’Yverdon bâti par Pierre de Savoie au… XIIIe siècle.