L'élégance des caillebottis à lamelles

Caillebotis à lamelles pour l’Ecole de commerce et de culture générale de Sierre

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Sprich AG
L'élégance des caillebottis à lamelles

L’Ecole de commerce et de culture générale de Sierre propose des filières de formation très diversifiées. Le parking et la gare routière à proximité directe de l’école ont été habillés de caillebotis à lamelles. Ces grilles se sont imposées par leur élégance face à d’autres matériaux.

Les caillebotis à lamelles sont des caillebotis mi-fer pourvus de barres insérantes inclinées et sont tout indiqués pour des produits à l’esthétisme prépondérant. C’est pourquoi un caillebotis à lamelles avec une barre porteuse de 60/3 mm et un maillage de 66,66 × 99,99 mm a été choisi pour habiller le parking couvert et la gare routière. La barre insérante est pressée à un angle de 45° afin d’offrir un compromis idéal entre la circulation de l’air et la protection contre la lumière. Quant à la sélection des matériaux, le représentant du maître d’œuvre a opté pour une solution en acier galvanisé, ainsi que des motifs aussi bien techniques qu’esthétiques. La couleur grisée du zinc s’intègre à la perfection dans le cadre local. Au total, 700 m2 de caillebotis à lamelles ont été livrés à Sierre.

Parcours jusqu’à l’obtention du mandat

La mise au concours du mandat a commencé par la demande de l’architecte concernant des pièces sophistiquées semi-transparentes capables de laisser circuler l’air. Outre les grilles caillebotis, d’autres composants comme le métal déployé et le bois étaient en lice. Échantillon à l’appui, SPRICH a soumis une offre qui a été retenue grâce à l’aspect filigrane et élégant des caillebotis à lamelles. Outre les contraintes esthétiques, les directives relatives à la perméabilité à l’air, la stabilité, la durabilité et la facilité d’entretien étaient toutes satisfaites. Suite à l’attribution du mandat, trois types de caillebotis à lamelles avec des maillages différents ont été présentés. Le choix s’est porté sur une grille avec un angle de 45° et un maillage de 66,66 × 99,99 mm.

Extrême précision de la production pour le mode de fixation retenu
La structure porteuse sur laquelle sont posés les caillebotis à lamelles a été conçue et construite par le bureau d’études. Les caillebotis à lamelles ont été vissés sur cette structure à l’aide des plaquettes perforées. Celles-ci devaient être ajustées précisément à la structure afin de pouvoir fixer sans problème les caillebotis tout en assurant une continuité parfaite du maillage. Pour ce faire, la
qualité de chaque caillebotis a été contrôlée systématiquement à sa sortie d’usine et avant livraison au client. Le point critique lors du montage fut la gestion du temps, puisque les caillebotis à lamelles ont été fabriqués et livrés sur le chantier au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

Pour accomplir ce projet remarquable, SPRICH a endossé, de décembre 2016 à juillet 2017, les rôles de bureau d’études, de métallurgiste et d’architecte, mais surtout de membre d’équipe.