Nouveau palais de congrès et casino au Cap d’Agde

Un front de mer métamorphosé par deux perles architecturales

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Camille Gharbi , A+ Architecture
Perle d'architecture entre ciel et mer

Un très élégant palais de congrès vient d’être inauguré au Cap d’Agde en bord de méditerranée, en France.

Entre terre et mer, entre jardin vivant, belvédère et ciel, entre minéral et organique: naissance d'un nouveau centre urbain. Le réaménagement d’un nouveau quartier aux portes du Cap d’Agde vient de se terminer, fruit d’une belle collaboration entre Philippe Bonon (architecte chez A+ Architecture) pour sa conception, et de Hervé Di Rosa (artiste de renommée internationale) qui a imaginé l’habillage extérieur en résille. Le bureau A+ Architecture a également réalisé deux installations majeures qui, à l'instar de deux perles de béton blanc, marquent le renouveau de cette zone, le Palais des Congrès et le Casino.

Une grande place piétonne
Une vaste promenade en pente douce les relie au port, cœur de cette ville balnéaire créée par Jean Le Couteur lors de la mission Racine. Emblème du développement de la ville, le Palais des Congrès est devenu la nouvelle vitrine de la station. Relié au Casino par un ensemble de passerelles circulaires, le complexe offre une place piétonne tridimensionnelle formidable et sans précédent, qui crée également une connexion homogène entre la nouvelle station balnéaire d'Agde et sa ville historique située à quelques kilomètres à l'intérieur des terres

La salle du Palais s'étend sur trois niveaux, qui se connectent tous les trois à l’une des allées sinueuses. Une organisation spatiale très ludique permet un accès facile de l’intérieur et de l’extérieur, à pied ou à vélo, à tous les services de l’installation: hall d’entrée, salle d’exposition, bureaux, salles de réunion et un auditorium de 1 200 places couleur d'accent dans ce complexe blanc, évoque les vagues de la Méditerranée.

Belvédère sur le toit
Un grand carré en pente douce se trouve sur le toit du complexe. Perché au-dessus du site et d'un côté, une salle panoramique, dont la forme évoque un Solen (coquille bivalve communément appelée coquille de rasoir), offre une vue exceptionnelle sur tout le paysage environnant.

En étroite collaboration avec A + Architecture, Hervé di Rosa, artiste sète, a joué avec le thème des fonds marins de façon ingénieuse pour concevoir la sculpture en mailles de métal blanc de 2 900 m2 qui recouvre les deux bâtiments de ce belvédère.