Les carrières d’Arvel ne seront plus exploitées à ciel ouvert

200'000 tonnes de roche dure par an

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Batimag , Batimag
Exploitation en souterrain pour Arvel

Le Grand Conseil a avalisé mardi un projet d'accord réalisé en concertation avec les organisations environnementales, les riverains et l'entreprise exploitante.

Les carrières d'Arvel, situées sur la commune de Villeneuve (VD) devraient pouvoir continuer à être exploitées après 2024. Le Grand Conseil a donné mardi à l'unanimité son aval à un projet étudiant la poursuite de leur exploitation en souterrain.

Les Verts convaincus

Ces carrières sont considérées d'importance nationale par la Confédération, a rappelé le député Yvan Pahud. Elles permettent d'approvisionner le marché avec plus de 200'000 tonnes de roche dure par an, utilisées pour la construction et l'entretien des routes et réseaux ferroviaires.

Réalisé en concertation avec les organisations environnementales, les riverains et l'entreprise exploitante, le projet a convaincu le plénum, Verts compris. Le député Etienne Räss s'est notamment dit rassuré par le fait que la carrière sera remise en nature et par une double expertise géotechnique pour l'exploitation en souterrain.

 

Celle-ci permettra de préserver le paysage. La balafre dans la montagne sera mise en état. Tous les acteurs ont été réunis, une convention a été signée. « Les carrières ne seront heureusement pas fermées », a résumé le Vert'libéral Régis Courdesse.

Etude d’impact

Au vu de l'accord du plénum, la procédure d'autorisation, définie par la loi sur les carrières, pourra débuter. Cette procédure, conduite par le DTE, prévoit notamment une étude d’impact sur l'environnement, une consultation des services concernés de l'Etat et de la Confédération ainsi qu'une enquête publique.

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a souligné de son côté le caractère novateur, voire pionnier, de ce projet d'envergure. Fruit d'un travail de concertation important, il améliorera la qualité de vie des habitants, s'est-elle réjouie.