La durabilité certifiée

Une nouvelle norme ISO pour faire durer les bâtiments

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Chantiersdefrance.fr

L’Organisation internationale de normalisation ISO vient de créer une nouvelle norme pour contribuer à réduire les émissions de CO2 dans le bâtiment et le génie civil. Ces procédures invitent les architectes et et les ingénieurs à agir dès la conception de leurs projets.

Source: 
ohb-hausbau.de

La démolition des immeubles et le recyclage des matériaux sont au coeur de cette nouvelle certification internationale.

Le concept d’habitat durable se fraie un chemin de pulls en plus large dans la construction. Non seulement pour de nouveaux bâtiments, mais aussi pour les plus anciens appelés à être rénovés. Il faut dire que la part d’émissions de CO2 provenant du secteur construit s’élève à près de 40%, et cela justifie la recherche de solutions pour réduire cette empreinte carbone.

Toute la filière concernée

L’organisation internationale de normalisation ISO vient donc d’éditer une nouvelle norme 20887 pour favoriser le développement durable dans le bâtiment et le génie civil. Il s’agit d’aider route la filière de la construction. Il s’agit de pouvoir utiliser tous types de bâtiments de manière optimale, et à aider à recycler et éliminer leurs matériaux lorsqu’ils sont en fin de vie.

Durée de vie prolongée

L’ISO indique dans un communiqué que les procédures provoquées par cette nouvelle norme favorisent la réduction des émissions de CO2. La durée de vie des bâtiments s’en trouve prolongée. Les ressources sont mieux utilisées. Enfin, le volume des déchets mis en décharge à la démolition diminue.

Economie circulaire

L’ISO recommande donc aux architectes et ingénieurs de tenir compte de sa nouvelle norme internationale dès le début de la conception de leurs projets de construction. La procédure stimule également le recours à une économie circulaire, autre tendance observée dans tout le secteur de la construction.