Neuchâtel fait durer ses collèges

Neuchâtel réintroduit le provisoire qui dure pour ses bâtiments scolaires

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Blogs rpn

Le prochain assainissement du collège des Parcs à Neuchâtel bouleversera les habitudes. La Ville va en effet construire un nouveau collège pour reloger une partir des 400 élèves concernés. Le chantier devra être mené en un temps record de six mois. Et ce ne sera pas la première fois que du provisoire sera appelé à durer.

Les locaux scolaires provisoires, beaucoup de collectivités publiques les connaissent. Mais, en ville de Neuchâtel, ce qui est temporaire est parfois appelé à durer plus longtemps que prévu. Ainsi en va-t-il dans le cadre d’un vaste programme d’assainissement des bâtiments scolaires primaires. Et c’est au tour de s’attaquer à l’un des plus anciens collèges du chef-lieu, celui des Parcs, dans un quartier fortement urbanisé à quelques centaines de mètres de la gare. Avec un investissement d’une trentaine de millions de francs à la clé.

Concours pour le patrimoine

Le caractère vétuste du bâtiment s’accompagne d’une très grande valeur patrimoniale. Le prochain concours d’architecture, décidé cette semaine par les autorités de la ville, va donc tenir compte de la sauvegarde du caractère de ce collège construit en 1914, tout en adaptant les locaux aux normes en vigueur en ce qui concerne l’accueil des 21 classes et les presque 400 élèves qui les remplissent actuellement.

Pittoresque à conserver

Le collège des Parcs est composé de deux bâtiments et de deux préaux. Les locaux ne répondent plus aux besoins scolaires actuels. En particulier, la salle de sport est trop petite et vétuste. Il est même considéré comme «pittoresque» dans le recensement architectural du canton de Neuchâtel. Comme la création de Microcity a déjà provoqué la démolition d’un vieux collège à l’est de la ville de Neuchâtel, celui des Parcs doit être préservé. Toutefois, les participants au concours d’architecture devront cependant tenir compte de l’éventualité de démolir quelques corps de bâtiments si cela doit se révéler nécessaire. Ils bénéficieront par contre d’une grande liberté de proposition pour réaménager le périmètre. Des salles de sports sont également envisagées sous le préau situé entre les deux bâtiments actuels.

Construire à côté du cimetière

Pour démarrer les travaux, le temps presse. A la procaïne rentrée scolaire d’août, la ville devra disposer de locaux supplémentaires. Ceste un sacré défi pour la commune, contrainte de construire un nouveau collège au nord du cimetière de Beauregard. Il ne s’agit pas de poser quelques conteneurs pour accuellir les plus grands élèves des Parcs pendant le chantier d’assainissement. La Ville bâtira donc un nouveau collège conçu pour abriter des classes pendant quinze ans. Elle a six mois pour le faire. Heureusement, tous les voyants sont au vert pour cette nouvelle construction. Le collège de Beauregard ainsi nommé servira aussi à reloger les élèves des sites scolaires déjà situé dans son quartier. A savoir, ceux de Vauseyon et des Charmettes. La Ville s’y consacrera une fois son chantier des Parcs terminé.