« The Vessel » redessine New York: L’escalier sans fin qui ne mène nulle part

« The Vessel » redessine New York: L’escalier sans fin qui ne mène nulle part

Gefäss: 

Longtemps malfamé et à l’abandon, le quartier d’Hudson Yards est en passe de devenir l’endroit le plus huppé de Manhattan. Sur le site d’une ancienne gare de triage, le plus grand projet immobilier privé jamais réalisé aux Etats-Unis, vient d’ouvrir ses portes.

Après sept ans de chantier et 16 milliards de francs investis, les premiers habitants commencent à prendre possession de leurs condominiums de luxe à 30 millions l’unité, voire plus. Quant aux touristes et autres curieux, ils se précipitent à la découverte du « Vessel ». Cette structure stupéfiante, haute de 15 étages, comporte 154 volées d’escaliers connectées entre elles, soit presque 2500 marches. Décidément, New York ne cesse de se réinventer. Après avoir dessiné son horizon de gratte-ciels mythiques, la capitale du monde réinterprète architecturalement la chanson de Led Zeppelin « Stairway to Heaven ». Pour réaliser son « Vessel », le designer Tho- mas Heatherwick s’est inspiré des temples indiens dont les puits à es- calier géométriques sont fascinants de beauté. Son monument est recouvert d’une enveloppe d’acier poli couleur bronze et trône au milieu d’un parc arboré, entouré de six nouvelles tours. D’un coût de 150 millions, la construction a été financée par la société qui développe le quartier, propriété du milliardaire Stephen M. Ross

(link is external) L’article complet en PDF

Tous les contenus en ligne de BatimagPLUS sont inclus dans l'abonnement Batimag

S’inscrire

Vous n'êtes pas encore abonné mais souhaitez lire l'article maintenant?

Tous les contenus en ligne de BatimagPLUS sont inclus dans l'abonnement Batimag

S’inscrire

Vous n'êtes pas encore abonné mais souhaitez lire l'article maintenant?