Les broyards ont voté oui pour leur collège à 45 millions

A Cugy (FR), trois bâtiments seront construits pour 400 élèves

Gefäss: 
Un projet qui met tout le monde d'accord

Dans la Broye fribourgeoise, les 19 communes concernées ont voté oui à 79,51 % pour un crédit à la construction de l’école secondaire de Cugy (FR).

Les Broyards ont exprimé dimanche leur souhait d’investir dans l’école de demain, avec un vote à 79,51% de oui. Les 400 futurs élèves pourront donc étudier dans des infrastructures neuves qui sont prévues pour 2021.

Nicolas Kilchoer, préfet de la Broye et président de l’association des communes, se réjouit d’un tel score: «Nous sommes très contents du résultat et tenons à remercier la population et les Communes. C’est une décision courageuse et un choix stratégique.» Les citoyens ont été appelés aux urnes pour approuver une demande de crédit car le projet dépasse la limite maximale pouvant être prise en charge par les communes, à savoir 20 millions de francs.

Un prix dans la moyenne suisse

L’établissement, devisé à 44,68 millions de francs, dont 33,34 millions à la charge des communes, reste dans la moyenne des devis suisses, soit 10'000 francs par élève.  Pour une capacité de 400 élèves, le Cycle d’Orientation de Cugy  promet un bel avenir à une région dont la population ne cesse d’augmenter.

Un choix stratégique

Deux options se présentaient aux habitants : soit développer les deux sites existants qui saturent, à Estavayer-le-Lac et à Domdidier, soit construire sur un nouveau lieu. En choisissant la seconde option, avec le futur cycle d’orientation (CO) de Cugy, les Broyards misent sur l’avenir, selon Nicolas Kilchoer: «Cette école permettra de désenclaver la région en rendant les trajets plus courts. De plus, elle nous permettra de gérer la croissance démographique.»

Un établissement construit en trois modules

Trois bâtiments seront érigés sur un terrain de 20 000 m2, à proximité de la salle communale de Cugy et du terrain de football. Le premier abritera 21 salles de classe, l’administration et la salle des maîtres. Le second abritera une salle de gymnastique. Enfin, le dernier module réunira le réfectoire, la bibliothèque et la salle de musique. Le chantier sera lancé ce printemps, dès que le permis de construire sera obtenu.