La construction durable en plein essor

Des bâtiments suisses plus écologiques

Gefäss: 
Certifications SNBS de plus en plus nombreuses

L’organisme SNBS pour les Standards de Construction Durable Suisse, annonce une forte augmentation des demandes de certification.

 

Lancé en 2011 par l’OFEN, office fédéral de l’énergie, le Standard de Construction Durable Suisse évalue, selon des critères précis, la contribution au développement durable d’un bâtiment. Il se base sur des instruments et supports éprouvés, tels que la recommandation SIA 112 /1 « Construction durable – Bâtiment » ou les concepts Minergie et eco-bau, mais aussi sur de nouveaux éléments innovants.

Ainsi, dans le domaine de l’environnement, le standard reprend des éléments clés des labels Minergie et Minergie-Eco relatifs à l’écologie de la construction et à l’efficacité énergétique, et les complète par des critères en lien avec le climat, la nature et le paysage, la biodiversité et la mobilité.

 

Des demandes qui confirment l’intérêt

Dans un communiqué, Le SNBS que depuis son lancement à la mi-2016, la demande en construction de bâtiments certifiés Standard Construction Durable Suisse (SNBS) 2.0 n'a cessé d'augmenter. 30 bâtiments sont actuellement en cours de test. 150 autres demandes confirment l'intérêt croissant pour l'aide à la planification en ces temps de changements. En effet, les développements liés à la prochaine génération, à la numérisation et à la protection de l'environnement représentent un défi particulier pour le secteur de la construction et pour les investisseurs.

La construction durable à long terme apporte des avantages à toutes les parties, comme le constatent de plus en plus de développeurs et d'investisseurs. Depuis la construction du bâtiment SNBS 2.0 en août 2016, le secteur dispose pour la première fois d'une norme complète, locale et certifiable, pour une construction à l'épreuve du temps, et qui jouit d'une popularité croissante.

Le fait que le certificat SNBS ait déjà été attribué à deux bâtiments (le bâtiment administratif "Twist Again", à Berne, et le nouveau bâtiment du Comité international olympique à Lausanne) démontre qu'il s'agit d'un grand succès. En outre, la Société Générale de Surveillance SA (SGS), chargée de la certification, signale 30 bâtiments à l'étude et 150 nouvelles inscriptions.



Exigences et éthique

Le fait que l'instrument de planification et la certification connaissent une demande en augmentation constante peut être attribué à divers facteurs.
Elvira Bieri, la directrice générale de SGS, explique: "La construction préservant la valeur à long terme nécessite une vision globale des questions de durabilité traditionnelles. Cela permet aux biens immobiliers d'acquérir une valeur stable à long terme tout en offrant une qualité de vie élevée. Ainsi, le SNBS tient compte aussi bien des intérêts des utilisateurs que des questions de rendement, ce qui contribue au succès de la norme. "

Adrian Grossenbacher, spécialiste bâtiment à l'Office fédéral de l'énergie OFEN, explique: "Le SNBS fait partie de la famille de labels de bâtiment d'EnergieSchweiz, la plate-forme qui regroupe toutes les activités de l'Office fédéral de l'énergie dans les domaines des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique. Le SNBS est également le prolongement thématique logique de Minergie / MinergieEco, qui présente un grand intérêt pour les clients, les investisseurs et les utilisateurs. Le succès de la certification repose également sur le développement réussi de la norme d'origine et sur la coopération efficace entre les politiques, l'administration et les entreprises."

 

La Société Générale de Surveillance

SGS est l'agence de certification exclusive en matière de construction immobilière certifiée SNBS 2.0. Le groupe SGS fait partie des plus grandes sociétés mondiales en matière d'inspection et de certification. Il emploie plus de 95'000 personnes à travers le monde, dans plus de 2'400 agences et laboratoires. SGS a été fondée en 1878 à Rouen, et a son siège à Genève depuis 1911.

En Suisse, SGS occupe des sites à Zurich, Genève, Locarno, ainsi que les laboratoires SGS Labtox SA à Bienne (laboratoire spécialisé dans l'amiante), SGS Aargau GmbH à Koelliken (laboratoire spécialisé dans l'environnement), etSGS Atest SA à Châtel-Saint-Denis (spécialisé dans les tests de matériel).