Le bois, ce noble matériau

Le bois indigène encouragé dans le secteur de la construction

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Domininique Wehrli

L’Office fédéral de l’environnement vient de reconduire pour six son plan d’action pour la promotion du bois indigène. Le secteur de la construction est en particulier invité à intensifier son utilisation comme matériau.

Les enjeux climatiques majeurs rendent de plus en plus indispensables l’utilisation de bois dans la construction. Les architectes peuvent ainsi s’inspirer de la politique suisse de gestion des ressources indigènes dans leurs projets. Avec pour enjeu la réduction des émissions de CO2 dans les bâtiments.

Le bois encouragé comme matière

La Confédération, via son Office fédéral de l’environnement, vient de donc de reconduire son plan d’action bois pour une nouvelle période de six ans dès 2021. Il s’agit d’agir en amont de la construction, pour proposer les meilleurs produits indigènes. L’utilisation du bois en tant que matière produit en effet de valeur écologique ajoutée que son emploi comme ressource énergétique sous forme de combustible.

Densifier l’espace bâti

La Confédération affirme que le bois se prête bien à la construction de bâtiments énergétiquement efficaces. Il possède de bien meilleures propriété isolantes et lie moins d’énergie grise. C’est un matériau léger, et qui se veut tout à fait approprié aux intentions politiques de densification intérieure de l’espace bâti.

L’indigène en avant

Tous ces points sont d’autant plus valables si le bois est indigène. Une gestion optimale des ressources le demande. L’intention du politique reste de créer une vraie filière entre l’économie forestière, la gestion énergétique et la construction. Les architectes et les ingénieurs sont invités à jouer le jeu de cette filière.