Le véhicule électrique progresse

Les véhicules à propulsion électrique partent à la conquête des marchés

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Scania

Petit à petit, les camions électriques se fraient un chemin dans le marché des véhicules de transport et de chantier. Entre autres, l’entreprise Scania amorce sa mue vers la mobilité écologique.

La révolution électrique est en marche. Tant au niveau des véhicules de transport que sur le front des machines de chantier. Et ce n’est pas la crise sanitaire qui est venue interrompre ce processus. De plus en plus de marques automobiles et d’entreprises générales sortent du bois pour envisager une mobilité sans diesel.

Une autonomie urbaine

En dernier lieu, l’entreprise Scania vient de promettre de s’engager dans la pro0ductoin de véhicules à propulsion totalement électrique. Il n’0est pelus ici question d’hybride. Un nouveau modèle de camion vient de sortir pour les transports en milieu urbain, avec la distribution aux détaillants. Il est équipé d’une batterie allant de 165 à 300 KWh pour un moteur de 230 KW. Soit l’équivalent de 310 CV. Son autonomie atteint 250 km.

Nuisances sonores réduites

Swissbau 2020 avait déjà fait étalage d’une gamme de camions tout électriques de différentes marques et de divers modèles. Dans le monde des machines de chantier, le recours au tout électrique est en train de se développer. Avec pour avantage la réduction des nuisances sonores, en particulier.

Transport long, un débouché

Scania veut étendre sa production au transport long. Ces nouveaux camions seront équipés pour recharger leurs batteries pendant les pauses accordées à leurs chauffeurs. L’électrification des véhicules lourds est nécessaire pour atteindre les objectifs climatiques de la Conférence de Paris. Ces camions peuvent aussi être utilisés de manière rentable comme élévateurs à crochet, bennes basculantes ou pour les services d’incendie et de secours.

Lausanne et Neuchâtel en marche

Le véhicule tout électrique fait déjà les beaux jours de la Ville de Lausanne, qui emploie un modèle pour sa voirie, et de l’est du Littoral neuchâtelois, également pour le ramassage des déchets ménagers. Si le prix reste encore un obstacle, les utilisateurs de ces véhicules en soulignent leur amortissement rapide et une autonomie adaptée à leurs besoins.