Record de permis de construire dans le Jura

Des statistiques 2018 inédites pour la construction jurassienne

Gefäss: 

La section des permis de construire (SPC) du Jura a délivré l’an dernier des autorisations pour la réalisation de 859 nouveaux logements: un record.

Les statistiques des permis de construire délivrés en 2018 sur l’ensemble du territoire cantonal dévoilent un nouveau record : les prévisions de construction de nouveaux logements n’avaient jamais été aussi élevées. Des permis ont été délivrés selon la procédure ordinaire (grands permis) pour la création de 859 nouveaux logements (498 en 2017). Le précédent record datait de 1991, lorsque la réalisation de 698 nouveaux logements avait été autorisée. Depuis que ces statistiques sont établies, c’est-à-dire en 1985, la moyenne annuelle est de 403 nouveaux logements.

Parmi les 859 logements annoncés figurent 126 maisons individuelles, ce qui constitue le chiffre le plus bas enregistré depuis 2002. C’est dans le district de Delémont que sont prévus la grande majorité des nouveaux logements (647), suivi du district de Porrentruy (166) et du district des Franches-Montagnes (46).

Les projets de construction (tous bâtiments et installations confondus) qui ont fait l’objet d’un grand permis en 2018 dans le canton du Jura représentent des investissements annoncés pour un montant de 540 millions de francs, ce qui constitue également un record.

Les communes de Delémont, Haute-Sorne et Porrentruy, qui comptent plus de 5000 habitants, sont compétentes pour délivrer les grands permis de construire. La Section des permis de construire (SPC) du Service du développement territorial est compétente pour octroyer ce type de permis dans toutes les autres communes.

Les statistiques relatives aux activités de la SPC montrent, depuis quelques années, une forte augmentation du nombre d’oppositions à traiter : 93 oppositions ont été dénombrées en 2018, alors qu’on en dénombrait 50 en 2015. Les associations, en particulier de protection du patrimoine et de la nature, ont formé 16% des oppositions. La SPC a organisé 65 séances de conciliation en 2018 (44 en 2015) et rendu 33 décisions sur oppositions (9 en 2015). Il convient de préciser qu’une opposition peut être déposée par plusieurs signataires et qu’une séance de conciliation peut porter sur plusieurs oppositions, ce qui vaut aussi pour une décision.

Toutes activités confondues (délivrance de permis, ratification de dérogations, etc.), la SPC a rendu 627 décisions au cours de l’année écoulée (496 en 2015).