La construction peut doper la reprise

Les ingénieurs conseils peuvent être à la pointe de la reprise économique

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Blogspot.com

La crise sanitaire due au Covid-19 ne fait pas dévier l’Union suisse des ingénieurs conseils des caps pris l’an dernier. La numérisation du métier et les marchés publics s’inscrivent dès lors comme des fers de lance de la prochaine reprise.

Source: 
Annonces.iase.edu.lb

Le génie civil a dopé la construction en 2019, et ses acquis joueront un rôle dans la reprise des activités du secteur.

Encore peu implantée en Suisse romande, l’Union suisse des ingénieurs conseils (Usic) est pourtant au front de l’évolution de la construction. Ses analyses économiques ne tiennent pas encore compte de la crise sanitaire actuelle, mais les acquis de son action en 2019 n’en prennent que davantage d’importance dans la perspective de la reprise.

Génie civil en tête

Ainsi, dans son rapport annuel 2019, l’Usic souligne que le secteur du génie civil a permis à la construction en général de limiter la casse amorcée dès le second semestre de l’année passée. Le volume des carnets de commandes et les taux d’intérêts très favorables ont favorisé les investissements.

Secteur public au front de la reprise

L’Usic a souhaité intégrer les ateliers publics d’ingénierie. La décision se révèle particulièrement heureuse dans la mesure où elle souligne le rôle déterminant que les collectivités publiques peuvent jouer dans la reprise de la construction. Même si tout tourne actuellement au ralenti, les acquis de son activité déployée l’an dernier n’en prennent que plus de valeur.

Indépendance gagnée

L’Usic se félicite aussi d’avoir insisté sur la numérisation du métier d’ingénieur-conseil, gage d’avenir de toute la profession. Les modalités d’attribution des marchés publics lui sont aussi plus favorables, puisque le critère économique a perdu de l’importance.  Les entreprises d’ingénieurs-conseils en mains publiques gagnent en indépendance.

Information coordonnée

L’Union a aussi pris en main l’information patronale liée à la crise sanitaire, assurant ainsi une interface avec la Société suisse des entrepreneurs et les officies fédéraux concernés. Histoire de préparer une reprise coordonnée de l’activité du secteur de la construction.