Un guide pour redémarrer le chantier

La France sort un guide pour reprendre l’activité sur ses chantiers

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Bouygues.fr
La France cadre ses chantiers

La France prépare activement la reprise de ses chantiers, profitant d’un arrêt quasi général à la suite de l’entrée en force de ses mesures de confinement. Un guide vient de paraître pour que chaque acteur du secteur de la construction connaisse les règles à respecter en cas de reprise de son activité.

 

Source: 
preventionbtp

Le port du masque de protection sera vivement encouragé quelle que soit la situation.

Le confinement en vigueur en France a permis aux acteurs de la construction de se réunir pour envisager la reprise des chantiers. A l’heure actuelle, la quasi-totalité des travaux en cours dans l’Hexagone sont à l’arrêt, soit de manière spontanée soit après une décision préfectorale. Cet arrêt technique, vainement réclamé en Suisse par les syndicats, est propice à la négociation entre patronat et organisations professionnelles.

Accord préalable

Le nouveau guide de préconisation de sécurité sanitaire – c’est son nom – pour la continuité des activités de la construction pose plusieurs exigences à remplir avant qu’un chantier ne recommence. Les clients des maitres d’ouvrage doivent notamment donner leur accord préalable. Les apprentis ne doivent pas être autorisés à reprendre le travail, et leur salaire doit être garanti par l’employeur.

L’eau et le savon

Sur les chantiers, les consignes sanitaires doivent évidemment être appliquées. En particulier celles touchant l’hygiène personnelle, avec des lavages de mains à chaque changement de tâche, le port de masques et de gants, et le respect d’une distance spatiale d’un mètre entre ouvriers. L’accès à un point d’eau et au savon est déterminant dans l’autorisation de la poursuite d’un chantier.

Eviter les accidents

Le guide impose aussi de filtrer l’accès aux zones de chantier et une information circonstanciée aux salariés. Ceux-ci devront être réunis régulièrement, et de préférence en plein air, pour en discuter. De même, le document impose aussi de redoubler de vigilance dans le domaine de la sécurité, pour éviter des accidents de travail.

Tout le monde est concerné

Les prescriptions touchent aussi les ateliers et les bureaux, ainsi que les transports de personnes et l’engagement des engins de chantier. En cas d’impossibilité de poursuivre les travaux, ceux-ci doivent être impérativement et immédiatement mis à l’arrêt.

Consignes similaires en Suisse

Ces dispositions rejoignent largement celles prescrites en Suisse par le Seco. Elles sont cependant plus détaillées. La France envisage de reprendre ses grands travaux de construction avant la fin de ce mois d’avril.