Les cinq architectes primés du Global Award for sustainable architecture 2019

Les lauréats 2019 de la construction éthique

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: ©Facebook Cité de l’Architecture
Les lauréats de l'architecture éthique

Le Global Award, placé sous le haut patronage de l’UNESCO depuis 2010, récompense les acteurs de la construction durable et équitable.

La cérémonie de remise des Prix Global Award for Sustainable Architecture™ 2019 avec des conférences des 5 lauréats aura lieu lundi 13 mai à la Cité de l’Architecture à Paris.

Le Global Award choisit de primer chaque année cinq architectes qui contribuent à un développement plus équitable et durable et construisent une démarche innovante et participative pour répondre aux besoins des sociétés, qu’ils soient experts en écoconstruction ou acteurs de l’auto-développement. Pour eux, ‘durable’, doit d’abord être synonyme d’équité sociale et urbaine. L’originalité du prix est de les réunir en une scène fédératrice, pour enrichir le débat mondial. Attentif aux scènes émergentes, à l'interdisciplinarité et à l’expérimentation, le Global Award est reconnu comme un découvreur de talents architecturaux du XXIe : Wang Shu, Alejandro Aravena, Carin Smuts, Francis Kéré, Al Borde, Assemble, Rotor, Bijoy Jain ou Marta Maccaglia.

Pour célébrer le centenaire de la création du Bauhaus par Walter Gropius, le Global Award 2019 honore l'objectif multidisciplinaire et social-réformateur de la pédagogie du Bauhaus: "L'architecture est une science, un art et un métier au service de la société."

Lauréats 2019 :

Le jury scientifique du Global Award honore pour leurs approches novatrices :

- Prof. Dr. Werner Sobek pour son innovation et son excellence en matière de transmission, dirigeant l'Institut pour les structures légères et le design conceptuel ILEK Stuttgart (Allemagne), succédant à Frei Otto et Jörg Schlaich.

- Prof. Ersen Gürsel pour sa carrière consacrée à la pédagogie du design appliqué à la société, à la Mimar Sinan Fine Arts University, Istanbul (Turquie), qui accueillait depuis 1933 les principaux représentants du mouvement Bauhaus - Bruno Taut, Martin Wagner ou Margarete Schütte-Lihotzky, fuyant la persécution nazie.

- Rozana Montiel (Mexique), Ammar Khammash (Jordanie) et Jorge Lobos (Chili) pour leur engagement en faveur de la recherche scientifique pluridisciplinaire ainsi que des approches artisanales et artistiques de l'architecture et du domaine public, les rendant compréhensibles, souhaitables et abordables pour tous.

 

Le Symposium 2019 sera suivi d’une présentation des ouvrages :
Sustainable design VII - Global Award for Sustainable Architecture 2018, Marie-Hélène Contal, Jana Revedin ; Ed. Alternatives-Gallimard, 2019
Construire avec l’immatériel, sous la direction de Jana Revedin, Ed. Alternatives-Gallimard, collection Manifestô