Genève : Etages arrachés et toit découvert à la salle du Grand Conseil

Sept mois de travaux pour éventrer l’Hôtel de Ville

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle:

© Ville de Genève 2019

Métamorphose à l'Hôtel de Ville de Genève

Dans l’Hôtel-de-Ville de Genève, la salle du Grand Conseil et celle des Pas Perdus ressemblent aujourd’hui à une immense coquille vide. Elles vont bénéficier d'une magnifique métamorphose.

Étages arrachés, toit à découvert, trous béants dans le sol, parois mises à nu… Il paraît étonnant que l’ensemble tienne encore debout, après avoir été pareillement éventré par les marteaux-piqueurs!

Débarrasser le monument du béton

Sept mois de gros travaux ont été nécessaires pour évider l’enceinte historique, datant du tout début du XVIIIe siècle. Certains engins de chantier ont dû être amenés par le toit pour démolir les étages et les murs de béton qui dataient d’une malheureuse rénovation de 1960. «Une intervention bien audacieuse, brutale même, dans un bâtiment qui avait pourtant été classé en 1921», précise Patrick Mollard, chef de projets à l’Office cantonal des bâtiments.

A mi-chemin de la restauration finale

Après cette première phase de démolition, la reconstruction prévue peut commencer. Mercredi, la cérémonie de la première pierre du nouvel édifice transformé a eu lieu en présence des autorités réunies «autour d’un projet ambitieux et novateur pour que cette salle soit agréable, efficace et moderne», a souligné Jean Romain, actuel président du Grand Conseil.

Une métamorphose voulue par les députés eux-mêmes qui ont voté en 2016 une loi ouvrant un crédit d’investissement de près de 19,4 millions de francs pour la rénovation et la mise en conformité des salles et des bâtiments de l’Hôtel-de-Ville. «Jusqu’à présent, le planning et le budget sont respectés», annonce Patrick Mollard. «Nous sommes ici au cœur de la démocratie genevoise, a déclaré Serge Dal Busco, conseiller d’État chargé du Département des infrastructures. Je suis persuadé que la nouvelle configuration de la salle du Grand Conseil aura une influence positive sur la tenue des débats.»

La fin du face à face pour les élus

Les députés siègeront désormais dans un hémicycle, alors que par le passé les partis opposés étaient disposés en face les uns des autres, ce qui ne contribuait pas aux débats apaisés.

Par ailleurs, les membres du Bureau du Grand Conseil seront assis dos à la Promenade de la Treille, dont la paroi a été définitivement débarrassée de ses vitraux. Les nouvelles fenêtres laisseront entrer beaucoup plus de luminosité, tout comme le toit garni d’un puits de lumière.

La réorganisation des espaces intérieurs de l’Hôtel-de-Ville a aussi été pensée pour améliorer l’accès au public. Avec notamment une tribune plus spacieuse, un ascenseur et une nouvelle sonorisation. Les travaux devraient être terminés à la fin de 2020.