La construction 2040 en jouant

Les visiteurs de Swissbau ont été invités à dessiner leur futur habitat

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

Trônant sur l’esplanade de la foire de Bâle, la « tour d’horizon » de la Société suisse des entrepreneurs a proposé une projection vers l’avenir aux visiteurs de Swissbau. Le grand public a été invité à dessiner son futur habitat sous forme ludique.

Avec ses 15 m de haut et ses quatre niveaux, la « tour d’horizon » en a jeté sur la place de la foire de Bâle occupée par Swissbau 2020. La Société suisse des entrepreneurs (SSE) a donc tenu pignon sur rue à l’occasion de ce grand salon de la construction et de l’immobilier, et y a développé une forme ludique.

Parcours par code QR

Entrer dans cette tour et en gravir les quatre niveaux équivaut à faire un voyage dans le futur. Chaque visiteur a été invité à se munir d’un petit document muni d’un code QR qui le projettera au gré du parcours vers sa réalité et sa propre vie en 2040. Ou, de moins, ce qu’il en rêve aujourd’hui.

La construction, affaire pour tous

Habiter, travailler, se déplacer et se divertir, tels ont été les composants de ce parcours organisé sous forme de questions réponses. Avec pour intention de confronter le visiteur à leur future vie, dans 20 ans. La SSE constate que la construction occupe et concerne tout le monde, dans de nombreuses situations.

Questions et choix multiples

L’ascension de la «tour d’horizon» a posé une question récurrente : «où vous voyez-vous vivre dans 20 ans?». Dans un petit logement ou dans une villa, dans un grand complexe immobilier ou dans un petit immeuble? Vous déplacerez-vous à pied ou en train, en trottinette ou en voiture? Chaque thème est abordé de manière amusante. Les questions ne sont pas fermées et les choix multiples. Au sommet de la tour, chaque visiteur a pu regarder les résultats de la compilation des bulletins délivrés à l’entrée.

Dessiner l’avenir

Par le jeu, la SSE entend réaliser une vaste enquête qui pourra esquisser la construction de demain. Elle le poursuit cette année en interaction avec le grand public.