Fribourg : Douze bâtiments seront construits à Belfaux d’ici 7 à 10 ans

Le quartier de La Gotta logera 900 habitants

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © De Weck Architecte
300 nouveaux logements à Belfaux

Réparti sur 25'000 m2, le complexe immobilier devrait accueillir environ 300 nouveaux logements en 12 bâtiments.

Fermée en 2013, l’ancienne usine Boxal et ses bâtiments désaffectés devraient bientôt céder leur place à un nouveau complexe résidentiel agrémenté de quelques surfaces commerciales et de services, sur environ dix pour cent de la zone. Présenté à la population dans le cadre d’une soirée d’information, le futur quartier de La Gotta pourrait héberger jusqu’à 900 habitants. Porté par une société anonyme dont le siège est à Alterswil, il a été imaginé en collaboration étroite avec la commune de Belfaux, qui s’apprête à mettre à l’enquête son plan d’aménagement de détail (PAD).

Celui-ci s’inscrit dans la droite ligne du plan d’aménagement local (PAL) soumis au canton l’an dernier, et qui fait encore l’objet de cinq oppositions. Ni le secteur de La Gotta ni celui du Château du Bois ne sont toutefois visés par ces contestations, qui portent sur quelques points de détail en voie de résolution, a rassuré la syndique Rose-Marie Probst.

Jusqu’à huit étages

Proche de la gare récemment agrandie de Belfaux-Village, les futurs logements se trouveront à seulement 7 minutes du centre-ville de Fribourg par le train, ce qui a poussé les promoteurs à ne prévoir que 300 à 350 places de stationnement en sous-sol, et 40 places visiteurs en surface. Un choix qui inquiète quelques riverains qui craignent que les places du centre commercial voisin soient assaillies. Le programme prévoit environ 300 appartements, du 3,5 au 5,5 pièces, construits en plusieurs étapes, et dont les premiers seraient habitables à partir de 2026. Relativement dense, le quartier verra pousser 10 immeubles de 4 à 5 étages et deux tours de 8 étages. Le terrain devra, au préalable, être dépollué des traces d’aluminium liées aux activités de l’ancienne usine Boxal.

Parcours cyclistes et piétonniers traversant un jardin

Des jardins et des cours végétalisées seront aménagés dans le projet, avec une grande place publique à l’entrée, le but étant de favoriser la mobilité douce et de relier de manière optimale le quartier La Gotta au réseau communal et régional. Cela engendre aussi des modifications de la route de Lossy afin d’assurer la sécurité des piétons et des cyclistes. Mobilité douce ou non, le nouveau quartier va en effet générer inévitablement une augmentation du trafic automobile. De 3800 véhicules par jour, il pourrait passer à environ 4500, a déclaré Luc Tomasetti, responsable du Département mobilité et trafic du bureau CSD ingénieurs. L’élargissement d’un trottoir est envisagé, ainsi que la création d’arrêts de bus avant l’inauguration de la ligne Corminbœuf - La Sonnaz.