Bouygues Construction met le zéro carbone à toutes les sauces sur ses chantiers

Teaserbild-Quelle: La France agricole

Philippe Bonnave, le PDG du groupe français Bouygues Construction, se donne les moyens de viser à terme le zéro carbone dans la construction. Il a donc passé au crible tous les aspects de ses activités, des matériaux aux engins de chantier, pour proposer son plan climat.


Bouygues zéro carbone 2

Quelle: Le Moniteur

Selon Philippe Bonnave, PDC du groupe, la lutte contre le réchauffement climatique doit toucher tous les secteurs d'activité de la construction, transports compris.

La recherche sur les matériaux pour viser le zéro carbone bat son plein un peu partout, et même les plus fervents tenants du béton y participent. Il ne s’agit pas, comme le prônent certains militants du climat, de renoncer à une construction traditionnelle, mais de l’adapter aux défis posés par la stratégie climatique des Etats. En France, Bouygues Construction vient donc de dévoiler son plan de réduction des réductions de dioxyde de carbone.

PDG du groupe, Philippe Bonnave détaille dans « Le Moniteur » détaille les actions à entreprendre dans ce cadre sur tous ses chantiers. Le plan climat cible toutes les activités, allant de l’utilisation des matériaux jusqu’à la consommation de carburants des engins de chantier.

Tout est passé au crible pour atteindre le but recherché, à savoir le zéro carbone dans la construction. Bouygues Construction émettait en effet près de 3 millions de tonnes de CO2 en 2019, toutes activités confondues. Pour réduire ces émissions, le groupe mise sur l’électrique, un secteur en plein boum en France actuellement. Changement de véhicules légers et pose de bornes de recharge sur les chantiers vont ainsi de pair avec un approvisionnement des travaux avec du courant d’origine verte. Avec pour objectif d’arriver à un parc automobile électrique de 90% d’ici quelques années.

Béton encore indispensable

En ce qui concerne les locaux de chantier, le groupe mise sur le bois et le photovoltaïque. Les autres matériaux utilisés dans la construction – acier et béton – contribuent bien évidemment à cet effort en faveur du climat. Avec les futurs achats, Bouygues construction entend baisser ses émissions de 30 à 40% d’ici 2030. Il répète notamment que le béton reste indispensable à la construction.

La construction en Suisse romande reste pour le moment un peu en retrait à ce sujet, même si la réflexion en faveur du zéro ou bas carbone et une production de véhicules électriques battent leur plein.  L’expérience du groupe Bouygues, réalisée l’an dernier en dépit de la pandémie, la fait cependant avancer.

 

Lire l’interview de Philippe Bonnave dans « Le Moniteur »

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.