Kärcher : un système à trois balais sur la balayeuse communale MC 130: Une largeur de balayage variable pour éliminer la saleté et les mauvaises herbes

Kärcher : un système à trois balais sur la balayeuse communale MC 130: Une largeur de balayage variable pour éliminer la saleté et les mauvaises herbes

Gefäss: 

Kärcher propose un système à trois balais sur sa balayeuse communale MC 130. Outre le balayage sur différents niveaux ou dans les zones exiguës, il excelle notamment au désherbage, soit en mode classique avec le troisième balai utilisé pour le désherbage, soit sur toute la largeur de la balayeuse grâce à un rail unique.

Nouveauté de ce système, une pression de contact peut désormais être exercée sur le troisième balai. Les services communaux, les entreprises d’aménagement de jardins et d’espaces verts ou les prestataires de services bénéficient ainsi d’un outil polyvalent pour leur balayeuse d’un mètre cube.
Le bras du troisième balai latéral est monté sur un rail à l’avant, ce qui permet à ce balai de se mouvoir sur toute la largeur. Ce déplacement permet le désherbage à plat sur une largeur de 1600 mm, des trottoirs et des pistes cyclables ou des entrées de résidences et de jardins. Autre avantage : les déchets verts sont directement aspirés dans le réservoir et peuvent être facilement éliminés. Pour venir à bout des mauvaises herbes, la pression de contact du troisième balai se règle avec le système hydraulique de la balayeuse. Jusqu’à présent, la pression exercée n’était générée que par le poids de la tête de balai.
L’opérateur peut activer l’inversion du sens de rotation des balais en appuyant sur une touche. Le troisième balai latéral pivote alors automatiquement de l’autre côté en se déplaçant sur le rail. Il est ainsi possible de réagir rapidement au type de salissures rencontré sans avoir à faire demi-tour avec la machine. Pour un travail sans poussière, chaque balai latéral est équipé de deux buses de pulvérisation d’eau. Les salissures sèches sont également retenues dans le canal d’aspiration grâce au système de pulvérisation de l’eau.

(link is external) L’article complet en PDF

Tous les contenus en ligne de BatimagPLUS sont inclus dans l'abonnement Batimag

S’inscrire

Vous n'êtes pas encore abonné mais souhaitez lire l'article maintenant?

Tous les contenus en ligne de BatimagPLUS sont inclus dans l'abonnement Batimag

S’inscrire

Vous n'êtes pas encore abonné mais souhaitez lire l'article maintenant?