Oui au Centre sportif de la Gruyère

55 millions pour le Centre sportif de la Gruyère

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Centre sportif de la Gruyère
Oui au Centre sportif de la Gruyère

Le Centre sportif régional (CSR) sur le site de la Ronclina, à La Tour-de-Trême a été plébiscité ce dimanche en Gruyère (FR).  Le crédit d’investissement de 55 millions destiné à la construction notamment d’une patinoire, d’une piscine couverte de 25 mètres, de trois bassins d’eau et d’une halle triple de gymnastique a été accepté à 71,68. Le oui l'a emporté dans 24 des 25 communes gruériennes. Seule la commune de Bellegarde (Jaun), la seule germanophone du district, a refusé à hauteur de 53,09%.

Le projet consiste à créer un centre sportif régional à La Tour-de-Trême. Il prévoit la réalisation de trois bassins (une piscine de 25 mètres avec huit lignes d’eau, une pataugeoire et un bassin d’apprentissage) et d'une halle triple de gymnastique.

Placé en périphérie de l’agglomération bulloise, le site est délimité au sud-ouest par une zone agricole qui offre de magnifiques dégagements sur les Préalpes fribourgeoises, au sud par les différents bâtiments composant le cycle d’orientation de la Tour-de-Trême et au nord et à l’est par des quartiers d’habitations individuelles se densifiant peu à peu.

Peu d'excavations nécessaires

Le bâtiment incluant les deux programmes -piscines / patinoire- propose une configuration compacte ne nécessitant que peu de travaux d’excavation. Ce dispositif permet de développer au mieux les synergies qui existent entre ses deux activités, que ce soit en termes d’usage, d’exploitation et de technique.

Le bâtiment de la gymnastique présente un volume émergent moindre dans la mesure où son accès passe par le hall des piscines / patinoire et que les vestiaires et les dépôts des salles sont enterrés. Les façades, en béton hydrogommé et désactivé de couleur sable, seront identiques à celles du cycle d’orientation afin d’offrir une unité d’expression à l’ensemble du programme institutionnel.

Structure porteuse en bois

Le choix architectural a déterminé le mode constructif des bâtiments des piscines /patinoires et des salles de gymnastique. Il repose sur un principe de façades de parement en béton, alors que la structure porteuse des murs et des toitures ainsi que les doublages intérieurs sont en bois. La présence du bois appuie le caractère local de ses nouvelles constructions. Les matériaux utilisés pour les sols varient en fonction des usages.

Parking de 400 places

Le centre sportif devrait voir le jour en 2026. Il sera doté d’une patinoire avec gradins pouvant accueillir 500 personnes, mais également d’une piscine couverte de 25m de long avec 8 lignes d’eau, un bassin de plongeon, un bassin d’apprentissage avec fonds mobile et une pataugeoire. Le centre bénéficiera également d’une grande halle double de gymnastique et une halle spécifique pour les agrès. Une halle pour lutteurs, une buvette et un parking de 400 places sont également planifiés.