Des actions pour le solaire

Cressier (NE) se lance dans le solaire par la création d’une société anonyme

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

La commune neuchâteloise de Cressier souhaite que ses habitants recourent à l’énergie photovoltaïque pour leur propre consommation. Elle a lancé une campagne de souscription de parts dans une future société anonyme pour les décider.

Le développement du photovoltaïque en Suisse évolue de plus en plus vers la forme participative. La commune de Cressier (NE) est en train de s’y mettre, en demandant ce mois à ses citoyens de prendre des parts dans une société anonyme qu’elle va créer. Avec pour avantage d’offrir une alimentation électrique solaire à n’importe quel citoyen majeur et souscripteur.

Par voie d’emprunt

«Ce genre de démarche revêt plusieurs formes en Suisse, explique Florent Jacqmin, responsable photovoltaïque du bureau Planair, mandaté par la commune de Cressier pour une étude de faisabilité. Les collectivités publiques créent une structure privatisée qu’elles gèrent pour leurs habitants, en leur demandant de les financer par voie d’emprunt».

Convaincre les propriétaires

Pour Cressier, commune mieux connue par sa raffinerie de pétrole que pour sa sensibilité photovoltaïque, c’est l’occasion de proposer une solution à tous ceux qui sont empêchés de lancer dans le solaire pour toutes sortes de raisons. En particulier, les locataires peuvent avoir des difficultés à convaincre leur propriétaire d’accompagner leurs projets en matière d’énergies renouvelables. Pourtant, le village offre d’excellentes conditions pour équiper sa population.

Société anonyme

La commune a donc profité de l’opportunité d’installer des panneaux photovoltaïques sur son collège primaire pour demander à ses habitants de souscrire des parts dans une société baptisée Cressier Solar SA.  Le toit du bâtiment offre une surface de 930 m2 pour une production totale de 180.000 kWh par an. Pour la commune, l’investissement est estimé à un peu moins de 300.000 francs.

Trois actions pour une famille

Les actions de Cressier Solar que les habitants sont invités à acquérir ont chacune une valeur de 1000 francs. Les souscripteurs peuvent y souscrire pour un montant égal à leur consommation. Selon la commune, l’achat de trois parts doit suffire à une famille de quatre personnes. Pour créer la société anonyme, la collectivité publique a déjà voté un crédit cadre de 50.000 francs.

Avec les futurs panneaux photovoltaïques de son collège, Cressier s’engage dans une démarche participative à long terme, puisque le rendement des installations ne déploiera ses effets que dans quelques années.