La Gruyère investit dans le sport

Une piscine, une patinoire et une salle de gym pour toute la Gruyère

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Complexe sportif de la Gruyère
Etre Gruérien et faire du sport

L’association des communes de la Gruyère est à bout touchant de son projet de complexe sportif à La Tour-de-Trême. Elle soumet cet automne au peuple un projet de plus de 60 millions de francs, avec salle de gym, piscine et patinoire.

La Gruyère voit grand. Pour le biais de ses sociétés sportives et du grand public. Mais la réflexion pour la construction d’un complexe sportif dure depuis dix-sept ans déjà. Pour plus de 60 millions de francs, la région veut se doter d’infrastructures propres à développer les sports nautiques et de glace, en sus d’une nouvelle salle de gymnastique. Le peuple aura le dernier mot à la fin septembre.

De gré à gré

Après lancement d’un concours d’architecture, les communes de la région ont dû faire face à un recours déposé en 2015 et accepté partiellement par le préfet en 2017. Elles ont poursuivi le projet selon une procédure de gré à gré. Ce retard leur ont permis également d’affiner les coûts du projet et envisager la meilleure manière de le financer.

Béton et bois

Le complexe prévoit la construction d’une piscine et d’une patnoire de 500 places, ainsi qu’une salle de gymnastique. Les façades en béton hydro gommé et désactivé, de couleur sable identique au cycle d’orientation voisin de La Tour-de-Trême. La structure porteuse des toits et des murs, ainsi que les doublages intérieurs seront en bois, de provenance locale. Les matériaux des sols varieront selon les usages.

Le durable prioritaire

Depuis le début de la réflexion, la durabilité du bâtiment est au centre u débat. Les matériaux choisis, les épaisseurs d’isolation, les installations techniques et le recours aux énergies renouvelables vont au-delà des exigences du label Minergie.