Classée «secret-défense», une forteresse s’ouvre au public

Le Fort de Chillon sort de sa tanière

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © Fort de Chillon
Le Fort de Chillon sort de sa tanière

Ils font partie des mythes de la Suisse et de son armée. Officiellement, ils n'existaient pas. Et pourtant, ils constituent une part indéniable de l’identité nationale. Ils… ce sont les forts souterrains garants de la sécurité du réduit national. Une de ces plus incroyables forteresses est en train d’être réhabilitée et accueillera les visiteurs dès cet automne.

Le lieu est incontournable. Tant pour les touristes que pour les stratèges. Sur les rives du Léman, l’étranglement de Chillon, coincé entre lac et montagne, a de tout temps été un passage jalousement gardé. L’emblématique château médiéval en est une preuve, mais pas la seule. Durant la Seconde Guerre mondiale, l’armée suisse y a construit un de ses forts souterrains. A l’abri de tous les regards.

Construction titanesque

Les travaux entamés en 1940 ont été menés de nuit, dans le plus grand secret. Comment en une année seulement, avec les moyens de l’époque, les soldats ont creusé ce labyrinthe de galeries, de cavernes, de bâtiments sur plusieurs étages reste une source d’étonnement et d’admiration. «C’est un véritable exploit, un travail titanesque accompli dans des conditions difficiles et sans les moyens techniques d’aujourd’hui, s’exclame Christophe Kaempfer d’AEC Architectes en charge de sa réhabilitation. On n’a quasiment aucune information sur ce chantier. On imagine que le génie a dû créer une rampe pour amener les machines et les camions qui devaient évacuer les gros volumes de roche.» Au début des années 1960, il a été agrandi avec notamment une nouvelle entrée et, à l’est, une grande pièce de 6 m de large sur 21 m de long qui a servi de magasin à munitions.

Reflet de la géopolitique

Le Fort de Chillon a tout connu des vicissitudes de la fin du XXe siècle. Construit pour faire face au conflit mondial jusqu’en 1945, il a été adapté et agrandi en 1960 pour répondre aux menaces de la guerre froide et des radiations de l’atome. Une nouvelle entrée camouflée et une grande pièce de 6 m de large sur 21 m de long qui a servi de magasin à munitions ont été notamment créées à cette occasion.

L'aventure intérieure

Démilitarisé en 2001, le Fort de Chillon est actuellement en cours de transformation. Il va devenir un site dédié à l’univers de la stratégie. «Nous voulons offrir la possibilité de vivre l’aventure du soldat de l’intérieur, explique la directrice Luana Menoud-Baldi. Quand le visiteur pénètre dans le fort, il rentre en même temps que le soldat et ressent les mêmes sensations. Nous voulons que l’expérience soit ludique et interactive. Une grande place sera offerte à l’audio et au visuel. D’ailleurs, nous avons procédé à un tournage à Paris avec des acteurs pour reconstituer la vie dans le fort. Tout a été validé dans ses moindres détails par des historiens et l’ancien commandant de la place.»

Bientôt tous les secrets révélés

Pour découvrir le Fort de Chillon, il faut patienter encore un peu. L'inauguration est prévue en octobre 2020. Le magazine Batimag vous offrira à cette occasion un reportage complet sur les secrets de la forteresse et sa réhabilitation.