Neuchâtel va réaménager ses rives

Les Jeunes-Rives de Neuchâtel invitées à devenir plus naturelles

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Ville de Neuchâtel
Neuchâtel verdira ses rives

La Ville de Neuchâtel est enfin parvenue à rassembler un maximum d’acteurs associatifs pour réaménager le site des Jeunes-Rives. D’un parking, ce dernier deviendra un espace dévolu à la détente et aux sports nautiques. Les autorités se prononcent à la fin de ce mois.

Dix-huit ans après l’Expo.02, c’est un grand oral qui attend le projet de réaménagement des Jeunes-Rives de Neuchâtel. Les autorités de la ville vont enfin aller de l’avant dans un dossier aux multiples chamailleries autour d’un parking et de rives plus ou moins aménagées pour la détente. En gros, le projet sera plus écologique – avec notamment l’utilisation du bois pour ses futures constructions - et plus davantage sur la population. Il valorisera un lieu situé entre le centre-ville et la zone multisports de La Maladière, l’Université de Neuchâtel et le pôle d’innovation Microcity.

De l’asphalte au vert

Que de batailles pour en arriver à présenter aux élus un projet qui a enfin obtenu l’aval de plus de vingt associations diverses ! Le voisinage, a toujours été très critique, quelques projets pharaoniques ont été retoqués. Les places de parc actuelles disparaîtront au profit d’espaces renaturalisés et d’un nouveau concept de stationnement.

Un café et des bains

Le projet veut avant tout valoriser la détente et les sports nautiques. Ainsi un bâtiment des bains sera-t-il construit avec café de 24 places, vestiaires et sauna, avec accès direct au lac. Les autorités entendent s’associer avec Caritas pour son exploitation. Cela pour développer des projets de réinsertion professionnelle. La Ville de Neuchâtel n’investira en fait que dans la construction de ce bâtiment polyvalent.

Une batellerie de bois

L’ouest du site est actuellement occupé par la place du Douze-Septembre et son cercle presque totalement minéral. Le projet prévoit de démolir les bâtiments pour les remplacer par un endroit plus naturel, avec une batellerie de bois sur deux niveaux pour abriter une vingtaine de cabines pour les pêcheurs. Le toit de cette construction sera équipé de panneaux photovoltaïques.  

Liaisons et culture

Le site comprendra de plus un restaurant, une plage publique réaménagée et une grande promenade permettant aux piétons de longer les rives du lac. Il est conçu pour favoriser les liaisons à l’eau et à la vie en ville. La culture vivante y sera aussi favorisée, notamment en ce qui concerne Festineuch. Les travaux pourront se dérouler en deux étapes. Ils sont estimés à plus de 26 millions de francs.