Police et secours sous le même toit

Nyon va concentrer les services de secours, la gendarmerie et la police

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Ferrari Architectes Lausanne

La région de Nyon pourra se doter d’un nouveau pôle sécuritaire groupant services de secours, gendarmerie et police sous le même toit. Un bâtiment sur trois niveaux sera construit à cet effet à la rue de Divonne.

Les exigences de sécurité posées par la construction d’un bâtiment pour la police guident la réflexion des architectes. Ainsi en va-t-il du futur pôle sécuritaire de la région de Nyon, dont la conception est confiée à un bureau lausannois. Un bâtiment de trois niveaux sera donc construit prochainement à la rue de Divonne, à Nyon, pour regrouper police, gendarmerie et pompiers sous le même toit.

Une géométrie compacte

Le nouvel Hôtel de Police de Nyon sera doté d’une géométrie compacte découlant en grande partie des diverses contraintes du site choisi et des activités qu’il abritera. Ce dernier est réparti sur trois niveaux, dont un sous-sol et deux niveaux hors-terre.

La sécurité au centre

Au rez-de-chaussée, se trouvera le poste de police en relation directe avec la réception et le secteur de détention. Entre ces trois secteurs, les locaux d’audition seront positionnés, pour des raisons de confidentialité, au cœur du bâtiment. La zone de détention sécurisée, à l’arrière du complexe, regroupera quatre cellules et cinq boxes de maintien. Deux cages d’escaliers avec ascenseurs relient le poste de police aux vestiaires, dépôts, salle de repos et parking se trouvant au sous-sol, ainsi qu’à l’administration à l’étage supérieur.

A l’abri en lumière naturelle

Au premier étage, les bureaux paysagers et individuels se développent le long des façades, alors que les salles de conférences et la cafétéria s’ouvriront sur un patio intérieur. Ces dernières pourront ainsi jouir de la lumière naturelle tout en étant à l’abri des regards extérieurs. Autour de ce noyau central les circulations horizontales se prolongeront en façade, offrant des dégagements pour des salles de conférences informelles.

Intimité respectée

Les façades seront rythmées par l’alternance de panneaux en béton préfabriqué à facettes et d’éléments vitrés. La structure modulaire se justifie par le fait que les étages auront des fonctions et des affectations diverses. L’entrée publique se différenciera par l’utilisation de panneaux métalliques, tantôt pleins, tantôt perforés. Ces «filtres», placés devant les fenêtres du poste de police, laisseront pénétrer la lumière tout en assurant l’intimité exigée par l’agencement des locaux.

110 places de travail

Le nouvel hôtel de police de la région de Nyon offrira 110 places de travail, pour 18 communes pour la partie pompiers et trois pour la police. D’un montant devisé à près de 15 millions de francs, le bâtiment pourra être mis en service en 2022.