Quartier remodelé en vert

Une profonde transformation verte pour le quartier de Champel

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: archigraphie.ch

La Ville de Genève accompagne la réalisation de la ligne ferroviaire du CEVA en aménageant les abords des stations de celle-ci. Ainsi le quartier de Champel voit-il une mue verte par la plantation de 135 arbres. Cette campagne remodèlera une zone très urbanisée.

Minéral par essence, le chantier du CEVA à Genève ? Ce tracé ferroviaire de 16km entre la gare Cornavin et Annemasse se veut pourtant vert autant qu’il est possible. Et qu’importe si la majorité du parcours est enterré. Ses gares se veulent accueillantes, tant par leur architecture de verre et de métal que par leurs accès.

Végétaliser la ville

Ainsi les urbanistes sont-ils à l’œuvre sur le plateau de Champel, qui sera desservi par une nouvelle gare enterrée dès le mois prochain. Ils plantent ces jours 135 nouveaux arbres pour végétaliser un espace très urbain, avec la présence notable de nombreux immeubles d’habitation et des HUG. La démarche initiée par la Ville de Genève veut embellir les abords de la station ferroviaire enfouie à 25m de profondeur.

Quartier bouillonnant

Arbres et futurs parterre de fleurs vont donc remodeler profondément l’espace urbain de Champel. La construction de la gare a été précédée de nombreuses oppositions, et a fait l’objet de très nombreux tests de vibration préliminaire. Les responsables du CEVA ont ainsi fait passer un train dans un quartier très urbanisé, pour encourager son embellissement. La campagne de plantation va poursuivre jusqu’en avril.

Nouveaux quartiers stimulés

Le CEVA est l’un des plus importants chantiers de transports publics de la Suisse romande. Son raccordement au Léman Express, le 15 décembre prochain, améliorera la mobilité de toute l’agglomération genevoise, d’Evian à Nyon en passant par la Cité de Calvin. Son tracé stimule également la création de nouveaux quartiers.